Clicky



Bons Plans

Nokia Here dans le viseur des constructeurs automobiles

Publié le

BMW, Audi et Mercedes pourraient s’allier pour se lancer dans la course au rachat de Nokia Here contre Facebook ou encore Google.

Le mois dernier, Nokia faisait part de son intention de revendre son service de cartographie Here. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que les premiers acheteurs potentiels se manifestent. La lutte s’annonce plutôt serrée puisqu’en plus des géants du secteur high-tech que sont Apple, Facebook et Google, il semblerait que les constructeurs automobiles aient décidé de s’allier pour entrer dans la danse.

Une alliance pour contrer les géants du web

Si les trois sociétés high-tech vont tenter de rafler la mise chacune de leur côté grâce à leurs moyens quasi illimités, certains constructeurs automobiles réfléchiraient à s’allier pour contrer cette puissance financière et emporter le gros lot.

BMW, Audi et Mercedes habituellement concurrents sur le marché de l’auto haut de gamme pourraient s’allier pour faire une offre à Nokia. Les trois Allemands recevraient le support du géant du web chinois Baidu. Pour acquérir le service de cartographie du finlandais, ce consortium serait prêt à offrir 2 milliards d’euros pour damer le pion aux cadors de la Silicon Valley.

Grosse perte pour Nokia

Si la somme semble rondelette, il ne faut pas oublier que Nokia avait déboursé 8,1 milliards de dollars pour racheter le service à Navteq en 2008. Une affaire plutôt catastrophique pour la firme finlandaise mais la vente de Here lui permettrait de ne plus entendre parler d’un service qui lui a coûté 32 millions d’euros l’année dernière.

Du côté des constructeurs automobiles, ce rachat permettrait de s’affranchir de Google Maps pour proposer leurs solutions de navigation maison grâce à Here. La puissance du service de Nokia, considéré comme le meilleur service de cartographie du marché, leur permettrait de rattraper leur retard sur les géants du web pour le développement de véhicules autonomes. Pour accentuer la pression, BMW, Audi et Mercedes auraient menacé Nokia de ne plus utiliser Here s’il venait à être vendu à Google ou Facebook. De son côté, Baidu pourrait bénéficier de la précision de la cartographie de Here pour rattraper son retard sur Google en matière de cartographie.

Crédits Photos : Nicolas Catard
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform