Clicky



Bons Plans

Nokia annonce la suppression de 4000 postes supplémentaires

Publié le

Le constructeur finlandais qui reste le premier fabricant mondial de mobiles avec 30,9 % des parts mondiales, rencontre des difficultés économiques sans précédent face à la concurrence de Samsung qui l’aurait dépassé sur le marché européen selon certains analystes. Sur le marché des smartphones Nokia a vu ses parts de marchés divisées par deux en un an, passant de 33% en 2010 à 15,8% en 2011, derrière Samsung et Apple. Fort du succès des Lumia, smartphone Windows Phone de 2e génération, Nokia annonce de nouvelles technologies qui équiperont ses futurs mobiles au design audacieux pour tenter de se démarquer de la concurrence.

En pleine phase de restructuration, Nokia a par ailleurs prévu la suppression de 4000 emplois supplémentaires dans ses usines en Finlande, Hongrie et Mexique pour réduire les coûts de production en délocalisant ses chaînes d’assemblage en Asie. Les usines de Komarom en Hongrie, Reynosa au Mexique et Salo en Finlande sont spécialisées dans l’adaptation des smartphones à destination du marché Européen et Nord Américain.

Selon Niklas Savander, Vice-président exécutif de Nokia, ces usines “continueront à jouer un rôle important au service de la clientèle smartphone“. Il explique que la délocalisation de la chaîne d’assemblage en Asie “vise à améliorer notre gestion du temps. En travaillant plus étroitement avec nos fournisseurs nous serons en mesure d’introduire des innovations sur le marché plus rapidement et finalement, être plus compétitif“.

Ces suppressions de postes annoncées dans un communiqué auront lieu au cours de l’année. Une décision qui fait suite à la réduction de 7 000 postes annoncée en avril dernier et les 3 500 emplois supprimés en septembre. En incluant Nokia Siemens, le groupe comporte 130 000 salariés au total.

 

Source : Reuters
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform