Clicky



Bons Plans

Nasa : Kepler est cassé, le télescope ne sera pas réparé

Publié le

La Nasa stoppe les réparations de Kepler, qui a un problème au niveau de deux gyroscopes. La mission du télescope se termine.

Kepler avait été lancé par la Nasa le 7 mars 2009. Il portait le nom de l’astronome allemand Johannes Kepler et avait rejoint l’orbite héliocentrique. Son palmarès est assez impressionnant puisque le télescope a permis aux scientifiques de l’Agence Spatiale de découvrir de nombreuses exoplanètes. Les dernières transmises par Kepler remontent au 18 avril 2013. À cette date, la Nasa confirme qu’il vient de trouver Kepler 62e et Kepler 62f, elles orbitent autour de Kepler 62 et se retrouvent dans la zone habitable de leur étoile. Ces Super-Terres attirent l’attention des passionnés d’astronomies puisqu’elles se situent à 1200 années-lumière du système solaire et elles possèdent un rayon de 1.6 et 1.4 fois le rayon de la Terre.

Deux roues défectueuses

Selon les scientifiques de la Nasa, Kepler ne devrait pas effectuer de nouvelles recherches. Le télescope spatial rencontrait un problème à la fin du mois de mai 2013. Deux de ses volants d’inertie se révélaient être défaillants. Les scientifiques ne pouvaient donc pas obtenir de nouvelles données puisque le fonctionnement de Kepler n’était pas optimum. Les communications avec la Terre étaient toutefois possibles et les scientifiques de la Nasa ont tenté de le réparer pendant plusieurs mois.

Fin de mission pour Kepler

Il faut savoir que Kepler pour s’orienter doit avoir trois roues. Or sur les quatre disponibles, deux sont défectueuses et ne peuvent pas être réparées. Cette information signe donc la fin de la mission du télescope et c’est un coup très dur à encaisser pour la Nasa, car Kepler avait encore de l’avenir. Lors de son lancement, la mission était programmée pour trois ans et demi, finalement les performances du télescope permettaient à la Nasa de revoir sa copie. Ainsi, Kepler devait observer les exoplanètes jusqu’en 2016, il lui restait donc près de trois ans. Il termine sa mission sur une note bien plus que positive avec près de 3500 exoplanètes repérées, dont 135 confirmées.

Source : Nasa
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform