Clicky



Bons Plans

Nasa : décollage réussi pour la capsule Orion

Publié le | Modifié le
Vue d'artiste d'Orion, la capsule américaine qui sera équipée du module de service européen.

Après avoir été reporté hier, le décollage de la capsule Orion s’est déroulé sans encombre à Cap Canaveral.

Après l’avoir reporté ce jeudi 4 décembre 2014 pour cause d’anomalies techniques, l’agence spatiale américaine a réussi le premier lancement de la capsule Orion. Cette dernière est donc partie pour un petit voyage autour de la planète terre pour tester sa capacité future à pouvoir transporter des êtres humains au-delà de l’orbite terrestre et, à terme, sur Mars.

Orion décolle sans encombre

C’est donc à 7 h 05 heure locale (13 h 05 heure de paris), que la fusée Delta IV de la société United Launch Alliance (ULA) a aidé la capsule Orion à s’arracher du sol de Cap Canaveral en Floride. Il lui aura fallu user de toute sa puissance pour réussir à lancer en orbite les 8,6 tonnes d’Orion. Après 17 minutes de « voyage », Orion atteindra sa première orbite avant d’atteindre son altitude maximum de 5800 kilomètres 1 h 30 plus tard.

La suite des évènements pour Orion ? Deux tours en orbite autour de la Terre, puis un retour dans l’atmosphère à la vitesse de 32.000 km/h. De quoi tester la résistance du bouclier thermique, objectif principal de la mission. Ce dernier devra résister à une température qui atteindra environ 2200 degrés Celsius. Si Orion ne se désintègre pas d’ici là, la capsule devrait ensuite se poser en douceur dans le Pacifique grâce à ses trois parachutes embarqués.

Objectif Mars en 2030 pour Orion

Ce premier envol est le premier d’une longue série qui devrait permettre, à terme, d’envoyer des astronautes sur Mars pour 2030. Pour ce premier voyage dans l’espace, Orion embarque une série d’objets représentatifs de l’histoire de l’humanité et de la conquête spatiale. Fossile de T-Rex ou encore figurine du Capitaine Kirk, les scientifiques de la NASA ont le sens de l’humour.

Ce premier vol d’essai d’Orion « est sans aucun doute la mission la plus importante que la Nasa effectue cette année » selon William Hill, administrateur adjoint de la Nasa pour le développement des systèmes d’exploration. Si tout ce passe bien pour ce premier vol, Orion devrait repartir pour un tour en 2018.

Crédits Photos : NASA
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform