Clicky



Bons Plans

La Nasa cherche un « officier de protection planétaire »

Publié le
Un extraterrestre du film "Mars Attacks" - Image d'illustration

C’est une offre d’emploi peu banale qu’a publié la Nasa. Le travail de la personne consistera à protéger la terre contre une menace extra-terrestre mais aussi protéger l’Espace contre la menace terrestre.

L’agence spatiale américaine, Nasa, a récemment publié une offre d’emploi très particulière qui a attiré l’attention des médias. Il est vrai qu’un poste d’ « Officier de protection planétaire » à temps complet est assez peu banal, surtout lorsque l’on apprend que la personne, en échange d’un généreux salaire, aura la lourde tâche de protéger notre Terre d’une menace extra-terrestre mais aussi les planètes où une forme de vie est possible.

Cherche « officier de protection planétaire »

Il ne faut pas se méprendre, la menace évoquée par la Nasa, contre laquelle devra lutter l’officier de protection planétaire, n’est pas du tout d’ordre invasion de forces extra-terrestres de type « Mars Attacks ». La menace à laquelle pense l’agence spatiale américaine est nettement moins visible puisque sous forme virale et bactérienne.

L’offre est cependant particulièrement alléchante. La Nasa promet un travail à temps complet rémunéré entre 124.406 et 187.000 dollars par an. Bien évidemment, un CV particulièrement adapté est exigé pour ce travail peu commun tout comme la nationalité américaine. En effet, seulement 2 personnes au monde ont un tel poste à temps complet. L’une travaille pour l’agence spatiale européenne et la seconde pour la Nasa. C’est justement pour remplacer le départ de l’actuelle détentrice du poste que la Nasa a publié une telle offre.

Protéger la terre et d’autres planètes de contamination

Le traité de l’Espace signé en 1967 impose, à tous les pays signataires, d’éviter à tout prix que des bactéries ou virus provenant d’autres planètes ou d’objets céleste, comme par exemple la Lune, puissent contaminer notre Terre. La réciproque est aussi vraie et les agences réalisant de l’exploration spatiale doivent impérativement empêcher que des bactéries ou virus terrien puissent se propager sur d’autres planètes ou satellites.

De telles contaminations pourraient effectivement avoir de très lourdes conséquences. Il suffit de se rappeler que les premiers européens à aller sur le continent américain ont aussi importé des maladies pour lesquelles les natifs n’avaient aucune résistance, générant ainsi un véritable génocide biologique. Certaines tribus d’Amazonie ont aussi entièrement disparu par des contaminations virales amenées par des explorateurs.

Crédits Photos : Capture d'écran du trailer du film "Mars Attacks"
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform