Clicky



Bons Plans

Le mystère de l’origine des deux lunes de Mars enfin percé ?

Publié le | Modifié le

Les chercheurs ne pouvaient expliquer clairement jusqu'ici l'origine des 2 lunes qui orbitent autour de Mars. Aujourd'hui, deux équipes de scientifiques auraient découvert le secret de leur formation.

L’origine des deux lunes de Mars, baptisées Phobos et Deimos, est très discuté au sein de la communauté scientifique. Plusieurs théories ont surgies. Selon l’une d’elle, ces lunes auraient été attrapées par l’attraction de la planète rouge, une autre explique qu’elles se seraient formées tout simplement en même temps que Mars et une troisième qu’elles devraient leur naissance à la collision entre une protoplanète et Mars. C’est cette dernière théorie qui semblerait la bonne selon deux études de deux équipes scientifiques.

Les lunes de Mars seraient nées d’une collision avec une protoplanète

Deux études, l’une publiée dans la revue “Nature Geoscience” et l’autre dans “The Astrophysical Journal” semblent arriver au même résultat, Phobos et Deimos, les deux lunes de Mars, seraient bien nées suite à une collision entre une protoplanète et la planète rouge.

Selon une première étude réalisée par une équipe de scientifiques belges français et japonais, une planète environ 3 fois plus petite que mars serait venue la percuter entre 100 et 800 millions après la naissance de la planète rouge. Deimos et Phobos se seraient alors formées à partir des débris causés par cette collision et serait les seuls satellites à être restés en orbite, les autres seraient retombés sur Mars.

Phobos et Deimos sont formés de petits grains

La seconde étude, effectuée par des chercheurs du Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM) vient appuyer l’étude précédente. Pour parvenir à la même conclusion, les scientifiques se sont concentrés sur la composition des deux lunes. “La signature lumineuse émise par Phobos et Deimos est incompatible avec celle du matériau primordial qui aurait pu former Mars” concluent les chercheurs, ce qui prouve que Mars et les deux satellites ne se sont pas formés en même temps.

En outre, Phobos et Deimos sont constituées de petits grains qui ne peuvent que provenir du disque de débris s’étant formé à la suite de la collision. En 2022, une mission sera lancée pour récupérer des échantillons de Phobos. Les scientifiques devraient alors pouvoir confirmer ou infirmer cette théorie.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform