Clicky



Bons Plans

Missions : notre avis sur la série de science-fiction signée OCS

Publié le | Modifié le
Missions

Envie de partir loin de la Terre en ce mois de juin ? La série française Missions d'OCS pourrait bien vous intéresser.

Hier, jeudi 1er juin, OCS lançait la diffusion de sa première série originale de science-fiction : Missions. Un genre particulièrement couteux et risqué où beaucoup de choses peuvent mal se passer pour finalement déboucher sur quelque chose de mauvais. Heureusement pour elle, la première saison de la série produite par Empreinte Digitale et réalisée par Julien Lacombe (Derrière les Murs) s’en sort plutôt bien, comme vous allez pouvoir le voir dans notre critique.

Une oeuvre ambitieuse inégale mais encourageante

Missions se déroule dans un futur proche où le spectateur suit la première mission spatiale habitée européenne vers Mars. Un évènement qui a été déjà mainte fois traité au cinéma, à la télévision ou même en littérature, mais ici il y a un twist. Après avoir atterri en catastrophe sur la Planète Rouge, l’équipe internationale de la mission Ulysse enchaîne les découvertes étranges, à commencer par la rencontre de Vladimir Komarov, un astronaute russe censé être mort ici en 1967.

Nous n’en dirons pas plus sur l’intrigue dans un évident souci de ne pas spoiler, mais sachez que son évolution donne régulièrement envie d’en savoir plus, un peu à la manière d’une certaine Lost. Certains passages rappellent d’ailleurs des éléments présents dans les Chroniques martiennes de Ray Bradbury et nous ne cracherions globalement pas sur une saison 2 pour avoir plus de réponses. La série multiplie d’ailleurs régulièrement les références à d’autres oeuvres, mais sans jamais tomber dans le plagiat.

Si le show n’a sans surprise pas le budget de The Expanse ou d’autres séries de SF du moment, reste que Missions s’en sort avec les honneurs côté visuel, un peu comme la récente série Mars de National Geographic. Les effets spéciaux sont corrects, la réalisation et les lumières sont fort sympathiques et, globalement, l’impression d’être sur Mars ou dans un vaisseau est bien là. Mention spéciale pour l’excellent générique que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans la vidéo en fin d’article.

Malheureusement, il y a aussi des domaines où la série d’OCS pèche. De par son format, à savoir 10 épisodes de 20/30 minutes, la série peine à correctement introduire tous ses personnages et les relations qu’ils ont développé durant les mois de voyage. La majorité finissent par n’être guère plus que des clichés ambulants qui manquent cruellement de nuances (mention spéciale au geek puceau ou aux personnages américains, une catastrophe) et leur évolution au fil des épisodes semble souvent trop rapide et peu crédible.

Une situation pas aidée par des dialogues et jeux d’acteurs malheureusement très inégaux. Pourtant, mélanger des personnages issus de pays différents était une bonne idée. Dommage que l’exécution ne suive pas toujours. Heureusement, le rythme de l’ensemble reste suffisamment bon pour accrocher le spectateur, tenté d’enchaîner les épisodes pour faire avancer l’intrigue et découvrir le fin mot de l’histoire malgré quelques petites incohérences et imprécisions sur la route.

Missions : notre avis

Malgré quelques défauts sur le fond comme sur la forme, Missions est globalement une bonne pioche pour OCS. Grâce à son histoire intrigante et à sa réalisation propre qui démontre que ce n’est toujours qu’une question de moyens, le show parvient à faire oublier la plupart de ses points faibles et donne tout simplement envie d’une deuxième saison pour en savoir plus sur son univers à peine effleuré dans ses 10 premiers épisodes. L’ensemble est en tout cas assurément encourageant pour le paysage audiovisuel français qui en sort grandit.

Missions est disponible sur OCS City à raison de deux épisodes tous les jeudis à 20h40 ou en intégralité sur OCS Go. Elle fait partie de notre sélection des nouvelles séries les plus prometteuses de cet été 2017.

Crédits Photos : OCS
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform