Clicky



Bons Plans

Mission Rosetta : l’inquiétant silence de Philae

Publié le
Illustration d'artiste présentant le robot Philae à la surface de la comète "Tchouri".

Le petit robot Philae qui avait pris ses quartiers sur la comète Tchouri ne répond plus depuis plus de 10 jours. Les scientifiques de la mission sont inquiets.

Depuis le 9 juillet, les scientifiques de la mission Rosetta ont perdu tout contact avec le robot Philae, installé sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko depuis le 12 novembre 2014. Ce silence inquiète les équipes au sol, elles craignent que le robot ait bougé et ne soit plus en mesure de communiquer.

Mission Rosetta : Philae ne répond plus depuis plus de 10 jours

La dernière communication entre la Terre et Philae date du 9 juillet. Depuis, c’est le silence le plus total. Qu’est-il donc arrivé au petit robot ? Après 7 mois d’hibernation, le robot s’était réveillé le 13 juin mais depuis les problèmes de communication se succèdent. Les scientifiques sont inquiets, “Nous sommes un peu inquiets, nous essayons de comprendre. Nous ne pouvons pas dire que Philae est mort, mais il semble envoyer des données à son propre rythme” déclarait la porte-parole du Centre de contrôle au sol de l’agence spatiale allemande, Manuela Braun.

Les experts craignent que le robot Philae n’ait été déplacé par des jets de gaz que la comète Tchouri rejette à mesure qu’elle se rapproche de plus en plus du soleil. En changeant de position, les antennes du robot pourraient avoir été endommagées ou réorientées, ce qui causerait le problème de communication.

Des communications toujours plus difficiles

Si les craintes des scientifiques sont confirmées, Philae pourrait ne plus communiquer correctement avec la sonde Rosetta et par conséquent avec les experts sur Terre. “Nous pourrions repositionner la sonde Rosetta, mais nous ne pouvons pas déplacer Philae” expliquait la porte-parole. Malheureusement à cause des rejets de poussière cela pourrait empirer les problèmes de communication, la sonde doit rester à une distance raisonnable.

Dans un peu plus de 3 semaines, la comète Tchouri atteindra son périhélie, c’est-à-dire son point le plus proche du soleil, qui se trouve à une distance d’environ 186 millions de kilomètres.

Source : LeFigaro.fr
Crédits Photos : Compte Twitter RTL.FR
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform