Clicky



Bons Plans

Microsoft se serait offert l’éditeur de l’appli Wunderlist

Publié le

L'appli de gestion de tâches Wunderlist semble être tombé dans le panier de Microsoft pour une somme située entre 100 et 200 millions de dollars.

D’après le très sérieux Wall Street Journal, c’est au tour de la startup 6Wunderkinder GmbH derrière l’appli Wunderlist d’être récupérée par Microsoft. À en croire la source proche de l’affaire, la firme de Redmond serait prête à débourser entre 100 et 200 millions de dollars pour cette acquisition aux contours encore flous et qui reste à officialiser.

Wunderlist, un des meilleurs gestionnaires de tâches disponibles

Supposément forte de 13 millions d’utilisateurs, Wunderlist est une appli de prise de notes, de planification et de collaboration gratuite disponible un peu partout (iOS, Android, Windows Phone, Windows, Mac ou encore Chromebook) et capable de se synchroniser via le cloud. La récupération d’un logiciel aussi utilisé et réputé pourrait assurément faire du bien au paysage logiciel de Microsoft.

Cette acquisition supposée serait d’ailleurs doublement logique. Tout d’abord, parce qu’il y a quelque temps une rumeur voulait que Microsoft travaille sur un service de prise de notes cross plateforme plus léger que OneDrive. Cet outil pourrait clairement s’inspirer voire absorber les fonctionnalités de Wunderlist. Ensuite, parce que ce rachat serait cohérent avec la stratégie lancée par Microsoft depuis plusieurs mois.

Un rachat logique

Pour mémoire, en décembre c’est le client email Acompli qui tombait dans le panier de la firme pour plus de 200 millions de dollars avant de devenir Outlook (Microsoft achète officiellement le client mail Acompli), tandis qu’en février c’est le calendrier Sunrise Calendar qui était avalé pour plus de 100 millions de dollars (Microsoft confirme et précise le rachat de Sunrise). Reste désormais à savoir à quelle sauce Wunderlist et ses employés seront mangés. À noter que les équipes de développement des deux entités se sont récemment rapprochées afin d’intégrer et de synchroniser le gestionnaire de tâches au calendrier de Microsoft.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform