Clicky



Bons Plans

Microsoft se réorganise… et va supprimer des milliers d’emplois

Publié le
Microsoft

Microsoft a amorcé le virage du Cloud et va licencier des milliers de personnes dans le cadre d’une réorganisation. Ces suppressions d’emploi devraient surtout être hors Etats-Unis.

Selon différents médias américains, Microsoft devrait supprimer entre 3.000 et 5.00 emplois à travers le monde, essentiellement en dehors des Etats-Unis. Ce plan de licenciement massif s’inscrit dans le cadre d’une réorganisation liée au virage pris par la firme de Redmond dans le Cloud.

Microsoft va lancer un nouveau plan de licenciement massif

Le géant des logiciels est un habitué des plans de dégraissage massif. Après avoir licencié  4.700 personnes l’an passé, 7.800 en 2015 et le chiffre monstrueux de 18.000 salariés licenciés en 2015, Microsoft s’apprête de nouveau à un plan de licenciement massif.

Selon les journaux américains, entre 3.000 et 5.000 postes seraient concernés cette année. La firme de Redmond compte dégraisser essentiellement dans les rangs de ses équipes commerciales afin de mieux se recentrer sur le Cloud. Le système de Cloud intelligent développé par Microsoft serait donc la nouvelle priorité du géant des logiciels qui a subit un revers majeur dans la téléphonie mobile.

Des licenciements massifs pour mieux servir les clients

Selon des propos d’un porte parole du groupe rapportés par l’AFP, Microsoft a décidé de tailler massivement dans ses effectifs afin de mieux servir ses clients et partenaires : « Aujourd’hui, nous prévenons certains employés que leurs emplois sont en train d’être étudiés ou que leurs postes vont être supprimés. Comme toutes les entreprises, nous faisons le point régulièrement. Cela peut conduire à des investissements supplémentaires dans certains segments et, de temps en temps, à des redéploiements dans d’autres ».

Selon des analystes spécialisés dans le géant des logiciels, le personnel en charge de l’assistance et des mises à jour serait directement impacté, tout comme les services commerciaux. La vente d’un abonnement pour un service Cloud nécessitant nettement moins de ressources que celles nécessaire pour la vente de licences pour des logiciels. Notez que Microsoft emploierait plus de 120.000 personnes dans le monde entier.

Source : The Verge
Crédits Photos : Jonathan Weiss
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform