Clicky



Bons Plans

Microsoft donne un coup ravageur au botnet Zeus

Publié le

La firme de Redmond s’investit activement contre la cybercriminalité et le piratage. Après avoir bloqué les liens pointant vers The Pirate Bay sur son service de messagerie Windows Live Messenger, Microsoft s’attaque à plus gros en démantelant une partie du botnet Zeus.

C’est le 23 mars dernier que le géant épaulé par ses avocats et les forces de l’ordre a désactivé plusieurs serveurs utilisés par des cybercriminels. Un type d’opération qui n’est pas étranger à Microsoft puisque ce dernier lutte activement contre le fléau des botnets, qui pour rappel contaminent des millions d’ordinateurs sous Windows dans le but de pouvoir mener des attaques envers des serveurs. Un nouveau coup de force après avoir handicapé sérieusement des botnets tels que Rustok,Waledac et Waldec par exemple.

L’opération a été menée contre une des têtes principales de Zeus, un botnet donc le code source se vend à prix d’or (entre 700 et 1500 euros) par des pirates, qui se cachent et continuent tranquillement leurs activités dans les pays de l’Est. Ce fameux botnet aurait infecté selon les estimations de l’éditeur de Windows, quelques 13 millions de PC à travers le monde et aurait rapporté 100 millions de dollars aux cybercriminels, via des campagnes de spam et autres fraudes bancaires.

Microsoft explique que le but de ces manœuvres est d’empêcher la propagation des Malwares et d’accroître le coût d’exploitation des botnets afin de les perturber. La firme a également annoncé qu’elle mettrait en place un flux continu, destiné au partage d’informations relatives à la sécurité informatique avec les gouvernements et forces de l’ordre du monde entier.

Via : IT Espresso
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform