Clicky



Bons Plans

Mars Attacks de rayons cosmiques pour les cosmonautes

Publié le
Photo d'un cosmonaute

Afin d'évaluer les risques d'une mission habitée sur Mars, une étude a été réalisée sur les dangers que pourraient représenter les radiations cosmiques. Les conclusions de l'enquête sont inattendues pour les cosmonautes.

L’espace est continuellement bombardé de radiations cosmiques. Le champ magnétique terrestre nous protège comme un bouclier de ces rayons en les déviants. Ce sont ces rayons qui forment les aurores boréales visibles près des pôles. Nous n’avions jusqu’à présent aucune idée de l’effet de ces radiations sur les être vivants et une étude a donc été commandée pour en évaluer les risques pour les cosmonautes qui voyageront vers Mars pour une mission habitée.

Des radiations cosmiques dommageables

L’étude réalisée sur des souris a mis en évidence des conséquences assez inattendues. Pour cela, les chercheurs ont soumis des souris à des radiations de particules à très haute énergie. Les scanners et les tests réalisés ont démontré que le cerveau des rongeurs souffrait d’inflammation et que la transmission par le système nerveux était perturbé. Les radiations cosmiques endommagent donc le système nerveux central entraînant des déficiences cognitives permanentes.

Ces modifications se traduiraient pour des cosmonautes soumis à des radiations cosmiques sur du long terme par un déficit de mémoire, une baisse des capacités de concentration, des pertes de connaissances et une capacité de travail moindre. Ce qui dans l’état actuel des choses remet en question les activités essentielles de la mission habitée vers Mars.

La NASA cherche une solution au problème des rayons cosmiques

Bien que cela représente une difficulté supplémentaire, cela ne stoppe pas le projet pour autant et la NASA songe à des solutions comme par exemple des zones de protection dans le vaisseau spatial, notamment au niveau des lieux de repos.

Les astronautes de l’ISS ne seraient eux pas affectés par les radiations cosmiques. D’une part, ils sont relativement bien protégés par le champ magnétique terrestre et ne restent qu’au maximum 6 mois ce qui est un temps insuffisant pour que les radiations aient un effet néfaste sur leur cerveau. La durée d’un voyage pour une mission vers Mars par contre serait largement suffisante pour créer des lésions irréversibles.

Source : TF1
Crédits Photos : Nasa
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform