Clicky



Bons Plans

Mark Zuckerberg est un escroc ?

Publié le | Modifié le

Mark Zuckerberg n’est pas à sa première accusation en ce qui concerne sa légitimité à la tête de Facebook. De nouveaux emails datant du début de la vie du réseau social ont refait surface.

Une nouvelle histoire vient entacher la réputation du patron de Facebook, en effet de nouveaux mails fournis par un certain Paul Ceglia prouveraient la malhonnêteté de Mark Zuckerberg. On ne sait pas s’il s’agit de courriers électroniques réels et fondés ou s’il s’agit tout simplement de faux destinés à escroquer le dirigeant du réseau social. Quoi qu’il en soit, Paul Ceglia va avoir beaucoup de mal pour avoir la faveur des juges, d’autant plus que ce dernier a un lourd passé judiciaire, notamment pour détention de stupéfiants et autres fraudes, il faut toutefois préciser que le cabinet d’avocats qui le défend, le très respecté DLA Piper ne se serait pas penché sur le dossier s’il n’était pas crédible.

Dans le cas où ces fameux échanges de courrier électroniques soient fondés et leurs contenus authentiques, Paul Ceglia pourrait obtenir des centaines de millions de dollars de dommages et intérêts, en revanche s’il s’agit de faux, il risque d’être envoyé à l’ombre pendant un bon bout de temps.

Voici le contenu de deux emails envoyés par Mark Zuckerberg à Paul Ceglia :

Avril 2004 :

Je suis devenu trop occupé pour m’occuper du site et personne ne veut payer pour ça, donc je pense que je vais arrêter le serveur. Mes parents m’accordent une réserve dans laquelle je peux piocher pour mes frais d’études et je voudrais simplement vous rendre vos deux mille dollars et dire que nous sommes quittes…

Juillet 2004 :

Je suis vraiment désolé de m’être comporté comme je l’ai fait. Donnez-moi votre adresse et je vous renverrai vos 2000$ pour vous dédommager, surtout si cela peut restaurer nos rapports professionnels. C’est à nouveau l’été et je n’ai toujours pas le temps de développer votre site, je sais que j’ai promis de le faire, mais d’autres choses sont apparues et je suis en Californie pour travailler pendant les vacances“.

Ce courriel a été envoyé environ une semaine avant que Facebook soit créé, Mark Zuckerberg y déclare ne pas avoir le temps de développer le site à Paul Ceglia alors qu’au contraire il y travaillait à plein temps.

Cette histoire pourrait confirmer le conflit entre Mark Zuckerberg et les jumeaux Winklevoss, reste à savoir si ces accusations sont fondées et si les “preuves” sont réelles, ou s’il s’agit d’une supercherie pour faire tomber l’homme aux 600 millions d’ “amis”.

Source : 20minutes.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform