Clicky



Bons Plans

Lune : De l’eau détectée avec la méthode de spectroscopie

Publié le

La Lune ne serait pas aussi sèche selon une découverte réalisée via la méthode de spectroscopie. Les scientifiques parlent d’eau magmatique.

La Nasa a demandé à un groupe de scientifiques d’étudier la Lune. Ils ont donc utilisé la méthode de spectroscopie. Dans la revue Nature Geoscience, ils révèlent que cette technique est basée sur un instrument de cartographie minérale. À distance, ils ont ainsi pu repérer de l’eau qualifiée de magmatique. Elle se situerait à la surface et laisse présager une source enfouie au sein de la Lune. L’auteure principale de cette découverte, Rachel Klima estime que cette identification favorisera la récolte d’informations concernant la composition de la Lune ainsi que les processus volcaniques.

Les croyances remises en question

Jusqu’à cette découverte, les scientifiques pensaient que la Lune était sèche et ne possédait donc aucune molécule d’eau. Cette étude remet en question les croyances et montre que l’Humain ne connaît pas aussi bien les astres qui sont à proximité de la Terre. Selon les scientifiques, la quantité d’eau n’a pas pu être mesurée toutefois, la Lune pourrait contenir 100 fois plus d’eau que les prévisions. Comment cette eau est-elle créée ? Les scientifiques n’ont pas encore de réponses précises, ils ont tout de même une hypothèse. Ils estiment que le vent solaire n’est sans doute pas responsable, car il serait en mesure de créer des molécules d’eau dans les hautes altitudes.

Déjà des preuves avec Apollo

Les scientifiques pensent qu’il existe une source enfouie au sein de la Lune et l’eau serait donc interne et ne proviendrait pas de l’extérieur. Cette découverte est importante pour la Nasa, car les échantillons d’Apollo avaient déjà révélé la présence d’eau. Les chercheurs estimaient que les roches prélevées sur la Lune étaient sèches et que les traces d’eau découvertes étaient dues à une contamination de source terrestre. Finalement, la Nasa possédait depuis des années des preuves. Elle souhaite tout de même approfondir les études en utilisant cette même technique pour en apprendre davantage et découvrir éventuellement cette source enfouie.

Source : Euronews
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform