Clicky



Bons Plans

Lumières sur la WebGame Conference 2012

Publié le | Modifié le

Après deux précédentes éditions ayant particulièrement rencontré le succès, la WebGame Conference revient pour une troisième édition en ce 21 juin.

Voici les principales informations sur l’événement organisé par le Syndicat National du Jeu Vidéo qui se déroule à la Gaité Lyrique à Paris.

Cette année l’événement a attiré quelques 20 intervenants internationaux et 400 visiteurs, une journée qui sera marquée par plusieurs conférences et rencontres entre professionnels du secteur jeu vidéo. Parmi les intervenants on retrouve par exemple, Big Point, King.com, Gameforge, Facebook, le concepteur de “Star Wars old Republic”, mais aussi Bluebyte, eRepublik, Nadeo, ou encore Gamespasseport.

La WebGame Conference est l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les acteurs qui connaissent le succès sur le web, les réseaux sociaux ou sur mobile. Les sujets abordés traiteront de la création de contenus générés par les utilisateurs, de l’analyse de données, du casual gaming vs hardcore gaming mais également de la convergence offline et online ou encore des modèles économiques, de la monétisation et du marché américain.

Le contexte de la WebGame Conference

Le jeu vidéo est la première industrie culturelle et de divertissement dans le monde. L’année dernière son chiffre d’affaires a atteint les 52 milliards d’euros et pourrait monter jusqu’à 70 milliards d’euros en 2015 selon les prévisions. Une forte croissance qui s’explique notamment par l’essor du jeu vidéo dématérialisé.

Avec l’essor des tablettes et des smartphones, les jeux vidéo se sont réellement démocratisés, auprès de populations de divers horizons. Un phénomène qui devrait se généraliser encore plus avec l’arrivée des téléviseurs connectés associés aux offres “multiplay” qui permettent de jouer en famille sur son écran à des jeux vidéo hébergés à distance.

En 2015, la moitié du chiffre d’affaires du secteur vidéo pourrait être imputable aux ventes digitales. Parallèlement, les nouveaux terminaux permettant de jouer aux jeux vidéo, mais pas seulement (téléphones, tablettes, téléviseurs), représenteront en 2015 plus de 7 milliards d’unités contre 600 à 700 millions pour les équipements spécifiques de type consoles de jeux vidéo. Ces mutations n’ont jamais entrainé autant d’opportunités pour les entreprises qui évoluent sur ces marchés mais les risques sont à la mesure de ces opportunités et de l’envergure de la concurrence sur ces marchés.

La France, un pays pionnier dans le jeu vidéo

La France est l’un des pays les plus actifs et productif dans le jeu vidéo, elle se classe cinquième des plus gros producteurs de jeux vidéo traditionnels sur consoles ou sur PC.

En effet, deux éditeurs français font partie des figures les plus importantes du milieu, Activision qui est le premier éditeur mondial, suivi de près par Ubisoft qui est quatrième. De plus, le premier accessoiriste européen et deuxième mondial est français, il s’agit de Big Ben Interactive.

En ce qui concerne les jeux vidéo sur les réseaux sociaux, la France arrive deuxième, derrière les États-Unis. On recense plusieurs réussites françaises dans le secteur, Adictiz, AntVoice, Kobojo, Is Cool Entertainment, Pretty Simple en sont quelques exemples qui réunissent chacun plusieurs millions de joueurs dans leurs jeux.

Les chiffres de la WebGame Conference

  • 300 professionnels du jeu vidéo
  • 30% d’étrangers
  • 20 intervenants internationaux
  • 3 tables rondes et 7 keynotes

Le programme de la journée

La journée est animée par Roxanne Varza, Journaliste, et s’organise autour de plusieurs sujets :

Success stories

Ils ont réussi à développer des jeux vidéo sur les marchés online et ont construit de véritables réussites mondiales. Ils nous font bénéficier de leurs retours d’expériences. Philip Reisberger, Chief Revenue Officer at Bigpoint Carsten Van Husen CEO of Gameforge Stephane Kurgan Chief Operating Officer at King.com

Du marché classique au marché online, de la vente physique au free to play

Retour d’expérience de Bluebyte, le studio créé il y a 20 ans et acquis par Ubisoft en 2001 a réussi avec brio à faire évoluer son célèbre jeu vidéo “The Settlers” depuis le marché classique vers le marché online. Retour d’expérience sur cette réussite unique en son genre. Benedikt Grindel, Director of Live Operation at BlueByte

User Generated Keynote for user generated Contents

Par l’interaction avec le public, l’intervenant démontrera les ressorts de la création de contenus par les utilisateurs et leur intérêt dans la réussite des productions accessibles en ligne. Florent Castelenerac, CEO Nadeo

Analyser le comportement des joueurs,ou l’obsession des données

Acquérir des joueurs et analyser leurs comportements sont des compétences clés pour réussir sur le marché online. Grâce aux intervenants, apprenez les processus et les outils indispensables pour y parvenir. Johan-­André Jeanville, lead Data Analyst of Kobojo Michael Jégat, CEO of Intellysurf Alexis Bonte, CEO of eRepublik Christopher Caussin, Regional Director Southern Europe of Sociomantic

Les tendances en matière de monétisation

Comment améliorer ses revenus ? Cette question que tous les développeurs de jeux vidéo se pose, trouvera ses réponses grâce à un tour d’horizon des meilleures pratiques. Cyril Zimmerman, CEO of Hi-­Media

Le pouvoir du Graphe Social

Comprendre les dernières évolutions de la formidable plateforme de jeux vidéo qu’est Facebook sur le web et sur les téléphones mobiles. Julien Codorniou, Head of European gaming partnerships at Facebook

Faire des jeux vidéo online pour les marchés casual et Hardcore

Avec le succès de Facebook et du modèle Free to play, les MMO sont conçus par les développeurs pour atteindre une audience très grand public. Le problème est que les joueurs dits “hardcore” sont souvent ceux qui créent l’économie d’un jeu vidéo. Cette présentation expliquera comment réussir sur un même jeu vidéo à capter ces 2 audiences importantes. Damion Schubert, Lead Systems Designer at Bioware 

Games Everywhere

La convergence et les jeux vidéo multiplateformes sont en train d’envahir le marché. Le point sur le Cloud gaming Jean-­François Rodriguez, Head of Gaming and Transmedia at Orange

American Dream

Le marché américain est riche d’opportunités mais aussi de challenges. Retour d’expérience basé sur le lancement du réseau social Habbo aux Etats-­‐Unis et explication des points clés qui permettent de ne pas commettre d’erreur sur ce marché important. Paul Thind, CEO of Triggerspot

Comment battre Zynga avec de nouveaux modèles économiques ?

Alors que le 1% des joueurs qui paient sur Facebook est en train de diminuer, comment monétiser les 99% restant ? Nicolas Gaume, CEO Mimesis republic Frédérique Doumic, CEO Ouat Entertainment Pascal­‐Emmanuel Gobry, Senior research analyst at Business Insider Intelligence

Les vidéos et les informations complémentaires par ici.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform