Clicky



Bons Plans

#LudumCare Mizmaze : un labyrinthe nommé désir

Publié le
#LudumCare Mizmaze

Avec son enrobage scandaleusement réussi et son gameplay simple mais efficace, Mizmaze aurait pu réclamer quelques euros pour être joué, mais il a eu le bon goût jusqu'au bout d'être gratuit.

Rares sont les jeux intégralement gratuits à proposer une expérience aussi qualitative que Mizmaze. Complètement dépourvu de publicités et de mécaniques free-to-play, le jeu développé par Ben Vedrenne ne propose qu’un don facultatif pour soutenir la petite équipe derrière ce que l’on pourra qualifier de petite pépite. Concernant le gameplay de ce titre à la fois PC (Windows) et mobile (iOS et Android), pensez labyrinthes au dos des paquets de céréales, mais en beaucoup plus beau et véloce (en tout cas personnellement le matin avant l’école je n’étais pas un modèle de vigueur).

Toucher la beauté du doigt

Au travers de 140 niveaux générés de manière procédurale, Mizmaze demande tout simplement au joueur de guider un curseur à la sortie d’un labyrinthe. Facile au début, le jeu se corse rapidement avec différentes mécaniques pour compliquer la vie et surtout imposer un temps limite pour chaque niveau avec une sorte d’IA qui elle aussi tente de trouver la sortie en même temps que le joueur. Il faudra donc bien ouvrir les yeux et ne pas trembler de la souris ou du doigt sous peine de devoir recommencer.

Mais ce n’est pas par son gameplay que le jeu brille le plus. Tout dans Mizmaze titille agréablement les sens. De l’interface épurée à la direction artistique et aux animations fantastiques en passant par l’OST réussie de Theo Harfoush (qui aurait complètement sa place dans notre chronique #OSTgasme), le titre est d’une élégance scandaleuse pour un jeu gratuit. Mizmaze n’est ainsi pas qu’un simple jeu vidéo et vient même jouer dans la catégorie des véritables oeuvres d’art, notamment avec les quelques poèmes proposés entre les chapitres.

Télécharger Mizmaze

Mizmaze est disponible gratuitement sur PC (via itch.io), iOS et Android.

Crédits Photos : Ben Vedrenne
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform