Clicky



Bons Plans

#LudumCare Heroes of the Storm, un MOBA pas comme les autres

Publié le
#LudumCare Heroes of the Storm

Officiellement lancé depuis le 2 juin dernier, Heroes of the Storm est un MOBA signé Blizzard qui se propose de chambouler assez concrètement les mécaniques du genre.

Premier MOBA (et probablement pas le dernier tant le genre pullule) que nous aborderons dans #LudumCare : Heroes of the Storm. Tout juste sorti d’une longue phase de bêta, le titre signé Blizzard fait s’affronter en ligne des équipes de 5 joueurs dont les personnages sont issus des célèbres licences du développeur, à savoir Warcraft, Diablo et Starcraft. Comme n’importe quel MOBA, le but est simple : détruire l’idole ennemie avant qu’il ne détruise la vôtre. Malgré ces bases déjà vues et revues, HotS se propose de bousculer bien des éléments que l’on retrouve chez la concurrence comme Dota 2, Smite ou encore League of Legends.

Un jeu accessible, mais véritablement riche

Nous ne listerons pas ici toutes les différences entre Heroes of the Storm et ses concurrents, mais voici un court résumé. Tout d’abord, les parties sont bien plus courtes, 30 minutes maximum. Ensuite, de nombreux champs de bataille ponctués de fortins de défense (c’est à dire une porte, des tours, un fort et une fontaine de soin) sont proposés. 7 actuellement et d’autres seront ajoutés. Leur agencement ainsi que les objectifs à remplir sont variés et apportent un réel plus stratégique. En effet, ici pour l’emporter il ne suffira pas de tuer l’adversaire plus qu’il ne vous tue puisqu’il faudra utiliser les évènements de la carte pour influencer la partie (tribus à récupérer pour maudire l’équipe en face, pièces à récupérer sur les monstres pour tirer au canon sur les défenses ennemies, temple à capturer et à défendre…etc.).

Avec l’absence de last hit (donner le dernier coup à un adversaire pour récupérer argent et expérience) et le fait que toute l’équipe partage le même niveau, HotS est plus accessible mais aussi davantage porté sur le jeu en coopération et la prise de décision que les autres. On notera également la présence de montures pour se déplacer plus vite, de héros au fonctionnement réellement particulier ou encore l’absence d’objets à acheter remplacés par des talents à attribuer à son personnage lors de la montée en niveau afin de modifier son gameplay. Enfin, les camps de créatures neutres présents sur la carte peuvent ici être capturés afin d’aider à pousser vos lignes.

Un modèle free-to-play onéreux, mais complètement facultatif

Comme la plupart des MOBA, un cycle de héros gratuits est proposé chaque semaine. Avec un système de montée en niveau de son compte et le même système de quêtes journalières que Hearthstone (#LudumCare Le jeu gratuit du vendredi : Hearthstone) qui permettent de gagner des pièces d’or, le joueur peut relativement rapidement se payer les héros qu’il veut et ainsi augmenter ses choix. Il est bien sûr possible de dépenser du vrai argent pour débloquer des héros (ainsi que des skins et des montures), mais les prix pratiqués par Blizzard sont assez délirants hors promos. Heureusement, sauf pour les plus impatients qui veulent rapidement posséder 10 héros pour accéder à la Ligue Héroique, le mode classé du jeu, tout ici n’est que cosmétique et donc facultatif. Notons qu’il est également possible d’essayer les héros en mode entrainement avant d’éventuellement passer à la caisse.

Pour télécharger gratuitement Heroes of the Storm, ça se passe via le client Battle.net disponible au téléchargement sur le site officiel. Notons en passant que le titre est compatible Windows et Mac.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform