Clicky



Bons Plans

Lizard Squad : son service de DDoS attaqué par des pirates

Publié le | Modifié le

Le service de DDoS à la demande de Lizard Squad s'est fait pirater à cause d'une mauvaise sécurité.

La Lizard Squad est un groupe de hackers spécialisé dans l’attaque DDoS (Distributed Denial of Service Attack) à l’encontre du monde du jeu vidéo. Bien avant l’attaque du PlayStation Network et le Xbox Live en fin décembre, Lizard Squad s’était attaqué aux serveurs de League of Legends en août dernier.

Peu de temps aprés, le groupe de hackers a lancé une vague d’attaques sur les serveurs de Battle.net, le PSN ainsi que le service Twitch. Il est a noté que à ce moment là, une attaque contre le Xbox Live avait aussi été lancée mais sans résultat. Arrive le mois de septembre 2014 et là encore, Lizard Squad se fait remarquer en attaquant les serveurs de plusieurs jeux d’Electronic Arts et d’Activision.

Déjà touchés en septembre dernier, les serveurs de Destiny seront encore attaqués à la mi-novembre. La suite vous la connaissez déjà, a quelques heures de Noël, la Lizard Squad arrive à mettre hors-ligne le PSN de Sony et le Xbox Live de Microsoft grâce à LizardStresser, son service qui permet de lancer des attaques DDoS à la demande avec l’aide de routeurs piratés.

Le service de DDoS à la demande de Lizard Squad a été piraté

Depuis son exploit, la Lizard Squad est au plus mal. Alors qu’il y a eu plusieurs récentes arrestations de membres appartenant au groupe Lizard Squad, des pirates ont décidé de s’attaquer à LizardStresser, le service de DDoS à la demande du groupe de hackers.

Bizarrement, le service n’était pas protégé et pseudonymes, ainsi que mots de passe, des 14.241 membres de LizardStresser sont désormais dans la nature. N’ayant pas apprécié cette attaque venant d’autres hackeurs et le fait que des données puissent rester sur la toile, Lizard Squad a décidé de formuler une requête au titre de la loi DMCA (Digital Millennium Copyright Act), qui protège le droit d’auteur en imposant aux hébergeurs de retirer les contenus publiés illégalement. Et vous savez quoi ? La requête a été acceptée…

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform