Clicky



Bons Plans

Let it Die : le jeu qui fait pitié sur PS4

Publié le
Vous aussi ça vous vend du rêve ?

Enterrer Lily Bergamot pour Let it Die, c'est triste.

Avant de commencer à dire du mal de Let it Die, un jeu qui n’est pas encore sorti sur PS4, revenons sur Lily Bergamo, ce qui était auparavant le prochain projet du studio Grasshopper à la tête duquel on trouve le développeur japonais Suda51.

Vous connaissez sans doute le travail de ce dernier puisqu’on lui doit notamment Killer7 sur Gamecube et PS2, No More Heroes ou, plus récemment, Lollipop Chainsaw. N’essayez pas de comprendre comment le studio a pu passer du style que laissait entrevoir le trailer de Lily Bergamo diffusé en 2013 à celui qu’affiche le dernier trailer de Let it Die, qui fera son arrivée dans deux semaines au Japon.

Let it Die : free to play asynchrone. Si, si, ça existe.

Ce free to play ultra gore mise tout sur le principe de joueurs qui s’entre-tuent, enfin plus précisément qui tuent les versions de personnages créés par des joueurs déconnectés puisque le tout sera asynchrone.

Avec ses hectolitres d’hémoglobine sur fond de métal des années 90, le trailer destiné au Tokyo Game Show masque difficilement la platitude du concept et le degré zéro de réflexion et même d’ambition de ce titre. Même si l’ultra-violence n’est pas l’apanage de Lana Del Rey, Let it Die semble en faire son seul argument pour occulter son vide intersidéral. Pour une fois, on espère que ce machin n’arrivera pas en Europe.

Crédits Photos : Vidéo officielle
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform