Clicky



Bons Plans

Let It Die : le free-to-play de Suda51 sur PS4 a atteint les deux millions de téléchargements

Publié le

L'éditeur nippon GungHo Online Entertainment annonce que Let It Die vient de dépasser la barre des deux millions de téléchargements sur PS4.

Originellement connu sous le nom de Lily Bergamo, qui se présentait comme un potentiel successeur à No More Heroes, avec à sa tête une héroïne nommée Tae Ioroi, conçue par Yôsuke Kozaki (No More Heroes, Fire Emblem Awakening), le free-to-play Let It Die est finalement un jeu d’action particulièrement gore et violent combinant plusieurs styles comme des combats de mêlée, une progression en rogue-like et une survie de tous les instants à la Dark Souls.

Si l’annonce de cette première exclusivité PS4 du studio Grasshopper Manufacture, avec l’aide de GungHo Online Entertainment, avait littéralement laissé de marbre les fans de Suda51, force est de constater que ce titre totalement déjanté a déjà conquis plus de deux millions de joueurs en seulement 3 mois d’activité. Néanmoins, rien n’est dit concernant les micro-transactions à l’heure actuelle alors qu’elles sont le moteur financier de cette nouvelle licence.

Let It Die : un free-to-play brutal sur PS4

Ravagée par une catastrophe sismique, la Terre entre dans une ère de chaos. Au centre de ce tourbillon de folie se trouvent un mystérieux personnage, l’Uncle Death, l’île péninsulaire de Tokyo Sud ainsi qu’un édifice légendaire situé en plein cœur : la Tower of Barbs.

Le monde de Let It Die abrite des personnages hauts en couleur (Uncle Death, Kiwako Seto ou encore les Jackals). Dignes des plus sombres pulp comics, avec une touche d’esthétique kitsch et pop, ces personnages s’avèrent excentriques, éclectiques et parfois même aimables !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform