Clicky



Bons Plans

Les points de sécurité à surveiller en 2010

Publié le | Modifié le

Pour l’éditeur de logiciel Symantec, les menaces informatiques risquent de s’accentuer de façon assez importante.

Pour commencer, un logiciel antivirus comme ceux que l’on connait en ce moment ne serait pas suffisant. En effet, comme il se crée, à l’heure actuelle, plus de programmes malveillants que de programmes légitimes, il convient donc de vérifier tous les programmes.

De plus, il reste de nombreux points qu’il faut surveiller.

Pour commencer, l’ingénierie sociale prendra sûrement encore plus d’ampleur et l’utilisateur sera encore plus souvent poussé à installer des programmes malveillants sans se rendre compte qu’il se fait avoir.

Ensuite, on observe que, parfois, certains utilisateurs achètent des antivirus qui ont été copiés et dont le nom a été changé, mais qui sont gratuits au départ. L’utilisateur a bien le produit mais il aurait pu l’avoir gratuitement.

On risque aussi d’assister à une recrudescence des botnets fast flux, c’est à dire des botnets qui se dissimulent derrière des ordinateurs corrompus pour manipuler d’autres ordinateurs, ce qui les rend bien plus difficile à localiser. Cette technique risque de devenir de plus en plus fréquente quand on voit la réussite de ce type de méthode.

La menace du phishing risque elle aussi de se trouver grandement augmentée par les URL raccourcies car on ne sait pas où mène le lien sur lequel on clique.

Il est aussi malheureusement à craindre que le nombre d’attaque concernant les Mac et les smartphones augmentent en parallèle avec les ventes, donc il faudra être de plus en plus méfiants.

Le problème avec l’augmentation de toutes ces menaces c’est que, désormais, on doit se méfier de tout le monde, y compris de ses amis. En effet, pour exemple, l’usurpation des comptes de messagerie est de plus en plus fréquente ce qui fait que n’importe qui peut nous envoyer un lien, à la place d’un ami, et nous envoyer vers un site malveillant.

Voilà en gros les points qui risquent de donner du mal aux éditeurs de logiciels de sécurité. Cependant, en faisant attention (liens, vérifications des identités) on peut déjà éviter un certain nombre de problèmes car un bon nombre d’attaque vient “d’erreur” de l’utilisateur.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform