Clicky



Bons Plans

Les facteurs ne veulent plus de leurs smartphones qui créent du chômage

Publié le | Modifié le
L'application dédiée aux facteurs

La Poste va supprimer les smartphones des facteurs de Lisieux (Calvados) suite à une plainte de la CGT et du CHSCT. Selon les syndicats, cela permettrait à la poste de réduire le nombre de facteurs.

Lorsque notre employeur nous dote du dernier smartphone à la mode, il y a tout d’abord la joie de recevoir le petit bijou de technologie. Mais ce petit plaisir peut très vite se transformer en chaîne accrochée au pied du salarié qui ne décrochera jamais vraiment de l’entreprise, et ce, même une fois rentré chez lui.

Les employés de La Poste de Lisieux dans le Calvados, qui testaient l’utilisation de smartphones dans leurs tournées quotidiennes, en ont été privés suite à une plainte du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. (CHSCT)

Les facteurs du Calvados privés de smartphone

Depuis 2012, le projet Factéo de La Poste vise à équiper l’ensemble des facteurs de téléphones intelligents dotés d’applications professionnelles permettant d’organiser au mieux les tournées. Le but est de réduire la paperasse et de rendre nos facteurs plus efficaces dans leur travail quotidien.

Mais tout ne se passe pas comme prévu puisqu’à Lisieux, la Poste va devoir retirer les smartphones des 250 facteurs suite à la plainte du CHSCT en collaboration avec la CGT. Le CHSCT insiste sur « les conditions de sécurité et de santé physique et mentale des personnels concernés. »

La grogne sociale monte chez les employés de La Poste dans le Calvados

Les syndicats auraient levé un lièvre puisque cette intrusion des smartphones dans les méthodes de travail des facteurs aurait pour but de supprimer des emplois. « Le déploiement de ce téléphone et des applications qui vont avec permet à la direction de récupérer 6 minutes par jour et par agent. Ça représente 5,4 emplois à temps plein rien que sur la plaque de Lisieux, alors imaginez à l’échelle nationale » explique Christophe Musslé, délégué CGT.

En attendant une contre-expertise commandée par La Poste elle-même, les smartphones des facteurs de Lisieux seront mis au placard à titre conservatoire. Selon La Poste, 64 000 smartphones ont été déployés sur les 90 000 prévus d’ici la fin 2015. En plus des applications professionnelles, un forfait personnel de 2 h avec SMS illimités est offert aux facteurs.

Crédits Photos : La Poste
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform