Clicky



Bons Plans

L'éditeur de Second Life licencie 30% de ses effectifs

Publié le

La société Linden Lab, créatrice de Second Life, vient d’annoncer le licenciement de 30 % de ses effectifs en raison d’une « restructuration stratégique ». La société n’a pas révélé le nombre exact d’employés licenciés, mais elle emploie actuellement plus de 300 personnes.

Lancé avec succès en 2003, ce jeu massivement multijoueurs en ligne compte plusieurs millions d’inscrits. Le jeu est gratuit, mais les utilisateurs peuvent acheter des espaces dans le monde virtuel qu’ils peuvent ensuite personnaliser. Le jeu intègre également une dimension de commerce de biens virtuels, il est possible de créer, troquer ou vendre des objets ou vêtements. La monnaie du jeu devant être achetée avec de la vrai monnaie.

Mais son succès a diminué ces dernières années, Second Life a été très touché par l’arrivé du Web 2.0 et notamment les réseaux sociaux, Linden Lab se trouve aujourd’hui dans l’obligation de retrouver une nouvelle dynamique.

Dans l’optique de refondre son univers, Mark Kingdom, directeur général de Linden Lab, explique dans un communiqué qu’il souhaite intégrer totalement Second Life en ligne le rendant accessible via un navigateur afin de supprimer l’installation d’un logiciel.

L’entreprise souhaite également développer l’intégration de son service avec les réseaux sociaux comme Facebook. “A terme, nous voulons que Second Life soit plus accessible et plus intéressant pour une plus large population”, a-t-il expliqué.

Tout n’est donc pas encore perdu pour la société qui déclarait l’année dernière être devenue rentable et peut encore compter sur une base solide d’utilisateur, 1,4 million d’internautes se sont connectés à sa plate-forme au cours des deux derniers mois.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform