Clicky



Bons Plans

Le patron d’Apple ne gagne que 1% de ses revenus de 2011

Publié le

Tim Cook ne bénéficie pas de stocks options cette année, ce qui va fortement diminuer ses revenus de 2012. Il ne percevra que 4,17 millions de dollars contre 376 millions en 2011.

Les revenus du patron d’Apple, Tim Cook ont considérablement été diminué en 2012. L’an passé, il a cumulé pas moins de 376 millions de dollars, grâce à son salaire de base, ses actions Apple et d’autres primes accordées lors de son arrivée à la tête de l’entreprise. Une somme qui a fait de lui le patron le mieux payé du secteur de la hi-tech. En effet, en août 2011, Tim Cook a pris la place de Steve Jobs, après son décès. Il est alors passé du poste de directeur général délégué au poste de CEO.

Cette année, il percevra « seulement » 4,17 millions de dollars, ce qui représente une baisse d’environ 99% de ses revenus de 2011. La somme est constituée de son salaire de base montant à 1,36 million de dollars et une prime d’intéressement de 2,8 millions de dollars, ce qui reste toute de même énorme comparé aux revenus des travailleurs moyens.

Très chères actions

Selon Tim Cook, cette réduction s’explique par l’absence de stocks options ajoutées à ses revenus de 2012. Dans le cas contraire, sa rémunération aurait pu atteindre des records, puisqu’en septembre dernier, l’action d’Apple avait dépassé les 700 dollars, pour ensuite plonger en Bourse. L’action a tout de même progressé de 27% sur toute l’année.

Toutefois, si le CEO d’Apple est moins bien payé en 2012, d’autres dirigeants de la marque s’en mettent plein les poches. Ainsi, Robert Mansfeld, vice-président du conseil d’administration, obtiendra 85,54 millions de dollars, Bruce Sewell, directeur juridique, 69 millions et Peter Oppenheimer, directeur financier, 68,6 millions de dollars. Merci les stocks options !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform