Clicky



Bons Plans

Le Pakistan interdit les connexions chiffrées

Publié le

Cela semble fou, mais d’après The Guardian, le gouvernement Pakistanais a informé l’ensemble des FAI du pays que dorénavant ils devront interdire les utilisateurs d’utiliser des technologies qui leur permettent de surfer sur le web en étant anonyme, ils devront également alerter les autorités si ils détectent un client qui utilise un VPN.

Les Réseaux Privés Virtuels (Virtual Private Network) permettent aux utilisateurs de se connecter à Internet de façon anonyme pour camoufler leur ip, ce qui dans de nombreux cas est utilisé pour accéder à des sites qui sont bloqués ou envoyer des emails et des données dans le but qu’elles ne soient pas interceptées par le gouvernement.

Le Pakistan a précédemment bloqué des réseaux sociaux comme Facebook pendant quelques mois car il contenait des propos diffamatoires et dénigrants à l’encontre du prophète musulman Mahomet. Il faut savoir que tout le trafic internet se déplace à travers le pays pour arriver à un même point d’intersection qui peut être facilement inspecté par les services militaires, en outre, les autorités pakistanaises.

Le bureau des Télécommunications du gouvernement a envoyé une note demandant aux FAI de signaler les clients qui utilisent des procédés de chiffrement pour cacher leurs communications (adresse ip). Selon les autorités, la mesure vise à empêcher les communications terroristes, mais le problème est que cela empiète sur la vie privée des internautes.

Heureusement, les banques et autres sociétés sont exclues de cette règle et peuvent continuer à utiliser des communications cryptées pour protéger les données critiques telles que des numéros de compte et des mots de passe.

Source : The Guardian
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform