Clicky



Bons Plans

Le magazine Humanoïde défend la presse papier en déchirant une de ses pages

Publié le
Le magazine Humanoïde lance un appel à la défense du papier. Le magazine Humanoïde lance un appel à la défense du papier.

Déchirer une page d'un de ses numéros pour démontrer l'importance de la presse papier, c'est l'initiative du magazine high-tech Humanoïde.

Bien que la presse papier éprouve encore et toujours des difficultés à cause de l’émergence du web, cette dernière n’est pas pour autant morte comme peuvent l’annoncer certaines personnes. Plusieurs titres de presse tentent de se renouveler pour attirer de nouveaux lecteurs et cela fonctionne plutôt bien. L’exemple le plus récent est à mettre sur le dos de la thématique jeux vidéo.

Humanoïde déchire ses pages pour défendre la presse papier

Afin de défendre la presse papier, le magazine Humanoïde a décidé de démontrer par l’absurde l’importance du support papier en déchirant une page du numéro 3 de son trimestriel, qui est prévu en fin de semaine dans vos kiosques.

Magazine Humanoïde page déchirée

Comment l’équipe du magazine high-tech a-t-elle procédé ? Etant donné qu’il est impossible d’automatiser cette action via son imprimeur, il a fallut déchirer chaque page du numéro 3 d’Humanoïde à la main. Au total, pas moins de 40.000 exemplaires seront commercialisés avec une page abimée.

Une vidéo publiée par chloe (@meolia_) le

Très attaché au papier, Ivan Gaudé, le rédacteur en chef du magazine Humanoïde, avoue au Figaro qu’une page déchirée, c’est moche et surtout frustrant. Il est d’ailleurs possible de lire une phrase dans le numéro 3 de ce magazine high-tech qui résume bien la situation : « Si le fait qu’on abîme votre journal vous énerve tant, c’est signe que ceux qui prédisent sa disparition imminente se trompent. »

Les chiffres de ventes du premier numéro d’Humanoïde

Lancé cet été durant le mois de juillet, le trimestriel Humanoïde se présentait un peu comme le Wired (magazine américain) français bien que pour Olivier Peron, co-rédacteur en chef de Humanoïde, il fallait plus voir ce nouveau magazine high-tech comme un mélange entre Science & Vie et Capital, l’un pour la variété des sujets traités et l’autre pour leur capacité à rendre passionnants des sujets qui a priori ne le sont pas.

Avec une couverture mettant en avant Barack Obama et des sujets parlant de Netflix ou encore des BitCoin et des missiles balistiques, le premier numéro d’Humanoïde s’est vendu à 17.000 exemplaires. Le deuxième numéro s’est vendu à plus de 10.000 exemplaires sans pour autant faire mieux que le premier numéro, cependant Ivan Gaudé estime avoir pris un risque en mettant en couverture Elon Musk, le créateur de Paypal, SpaceX et Tesla.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform