Clicky



Bons Plans

Le paiement par téléphone au centre du Mobile Monday

Publié le | Modifié le

Le Mobile Monday de ce mois était centré sur la convergence entre le monde du mobile et l'univers bancaire.

Après une première convergence entre la sphère télécom et la sphère informatique, voici venu le temps d’une seconde convergence entre l’univers des NTIC et le monde ….bancaire.

Réunion mensuelle consacrée à la téléphone mobile, Mobile Monday a réuni lundi soir à Paris quelques jeunes pousses travaillant sur cette thématique et plus précisément sur celle du paiement par téléphone mobile.

“Advanced Marketing Director” de InsidecontactLess, Tim Baker a par exemple évoqué l’utilisation des puces sans-contact NFC comme substitut aux puces des cartes bancaires. Déjà déployés au Japon ou en Scandinavie, ces systèmes de paiement par téléphone mobile sont encore en cours d’évaluation par les grands opérateurs français mais pourraient être lancés dans les 12 prochains mois.

Président de Digitick, Emmanuel Guyot a quant à lui évoqué le développement du ticket électronique et plus particulièrement du m-ticket, s’affichant sur l’écran d’un mobile, et se substituant aux traditionnelles places de spectacle en papier. La jeune pousse a notamment été retenue pour gérer l’entrée de plusieurs milliers de spectateurs de la récente coupe de la Ligue, organisée samedi soir au Stade de France.

Le paiement mobile appelé à se développer

Directeur des paiements mobiles et électroniques de banksys, une jeune pousse belge spécialisée dans le “remote payment” récemment rachetée par ATOS, Bernard van der Lande a quant à lui présenté “banxafe”, une solution de paiement mobile, fonctionnant avec ou sans FNC, retenue par les opérateurs, les banques et plusieurs milliers de marchands ou de professions libérales du plat pays.

Ces différentes solutions sont en tout cas étudiées au sein du pôle de compétitivité normand TES (Transactions Electroniques Sécurisées), notamment au sein du projet MOTES où “le mobile est vu comme un terminal personnel sécurisé pour des services en ligne” a expliqué Harris MONTEIRO DA SILVA, en charge du marketing stratégique chez Atos Worldline.

Internet centric (type Paypal mobile), banque centric (type Moveo de la Caisse d’Epargne) ou télécom centric (test NFC des différents opérateurs cellulaires..), le paiement mobile devrait en tout cas se développer dans les prochains mois, même si des questions comme le pré-équipement des mobiles (technologie NFC, application de chiffrement sur carte SIM,…), l’équipement des marchands, le respect du SEPA (Single European Payment Area) et surtout la répartition des commissions bancaires entre les différents intervenants restent en encore en suspens.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform