Clicky



Bons Plans

Larry Page et Sergey Brin célèbrent les 20 ans du fichier robots.txt

Publié le

Une chose est sûre désormais, si les robots envahissent la planète, les fondateurs de Google seront tous deux à l'abri des T-800 et T-1000 !

Vous n’êtes certainement pas passé à côté de la grosse nouvelle de ce début de semaine, celle concernant le nouvel album à venir des Pink Floyd, tout juste 20 ans après leur dernier album studio sorti en 1994 : The Division Bell. Et bien sachez que 20 ans, c’est aussi l’âge qu’a le fichier robots.txt depuis la semaine dernière ! C’est en effet le 30 juin 1994 que naissait ce petit fichier destiné à donner des indications aux robots des moteurs de recherche afin que ces derniers sachent quelles pages peuvent être indexées ou non.

Pour célébrer ce vingtième anniversaire donc, les fondateurs de Google se sont amusés à créer un fichier destiné aux robots tueurs que les fans de Terminator connaissent bien. Accessible à l’adresse www.google.com/killer-robots.txt, le document donne des instructions aux robots T-1000 et T-800 de Skynet. Les plus initiés d’entre vous auront compris la chose tout de suite. Pour les autres, il faut savoir que « User-Agent » indique le robot auquel va s’appliquer la commande et que « Disallow » permet d’empêcher ce fameux robot d’accéder à un répertoire particulier.

killer-robots

Un fichier destiné aux robots tueurs !

Ici, le fichier demande donc aux robots T-1000 et T-800 de ne pas analyser les pages Google+ de Larry Page et Sergey Brin. Mais une deuxième interprétation peut en être faite puisque ce document, destiné aux robots Terminators, pourrait finalement avoir comme objectif de protéger les deux fondateurs de Google en vue d’une attaque de robots tueurs ! Vous l’aurez, Google n’a pas trouvé mieux pour célébrer les vingt ans du fichier robots.txt que lancer une petite blague à tous les détracteurs de la robotique.

En effet, lors de sa dernière Google I/O qui se tenait à San Francisco à la fin du mois de juin, le géant du web a du faire face à quelques interruptions de la part de manifestants anti-robots qui ne voient pas vraiment d’un très bon oeil l’attrait pour ces nouvelles technologies qui pourraient, un jour, se retourner contre nous. La firme s’intéressant de plus en plus à la robotique, cet anniversaire était donc l’occasion parfaite pour faire parler d’elle !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform