Clicky



Bons Plans

La société Blue Toad responsable des identifiants iOS piratés par AntiSec

Publié le | Modifié le

La semaine dernière le groupe de pirates AntiSec affirmait avoir dérobé 12 millions d’Unique Device Identifiers (numéro de série de 40 caractères, mêlant des chiffres et des lettres, attribué à vie aux iPhone, iPad et autres appareils mobiles d’Apple) sur un ordinateur appartenant au FBI.

L’agence fédérale américaine avait alors déclaré qu’il n’existe aucune preuve qu’un ordinateur du FBI a été compromis, ou que le FBI a cherché ou obtenu ces données. Une porte-parole d’Apple, avait ensuite annoncé que “Le FBI n’a pas demandé ces données à Apple, et nous ne les avons pas fournies au FBI ou à une autre organisation”.

Le mystère semble résolu, le PDG de la maison d’édition Blue Toad qui crée des applications et prend en charge l’édition numérique pour 6 000 éditeurs de livres numériques, a déclaré sur le blog de la société que les données ont été volées sur les serveurs de sa société par un membre d’Anonymous il y a deux semaines.

Il affirme également que les informations publiées sont fidèles à 98 % par rapport à ses bases de données. “Nous en sommes sûrs à 100 %, ce sont nos données”, ajoutant que “Dès que nous avons appris que nous étions impliqués et victimes, nous avons approché les autorités, et démarré les démarches pour avancer, nettoyer les données et prendre nos responsabilités”.

Il s’excuse auprès des victimes, mais ajoute que selon lui, les fuites ne constituent pas une grande menace. Il faut cependant noter que certains experts estiment que l’UDID permet de récupérer d’autres informations et même de prendre le contrôle d’autres comptes (Facebook, Twitter…) d’un iPhone.

Pour rappel, Apple a déjà pris la décision de ne plus laisser les développeurs accéder à l’UDID pour identifier un possesseur d’appareil iOS avec iOS 6, attendu pour le 21 septembre avec l’iPhone 5.

Source : NBC News
Via : Le Monde
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform