Clicky



Bons Plans

La CNIL explique comment effacer ses traces sur Internet

Publié le

La CNIL a publié cette semaine un guide pour expliquer aux internautes comment faire supprimer du contenu qui peut nuire à leur réputation en ligne.

Ce document a pour principal but de sensibiliser et de former les internautes français en matière de réputation en ligne. La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés décris dans celui ci les démarches nécessaires pour “supprimer” du web les informations qui ont été indexées par les moteurs de recherche.

En introduction l’article explique les moyens avec lesquels les moteurs de recherche balaient quotidiennement les millions de sites internet. La CNIL précise bien que les moteurs de recherche Bing, Google, Yahoo etc. ne maitrisent pas le contenu des pages qu’ils référencent, leur algorithmes étant automatisés.

Rentrer en contact avec le Webmaster

Si lors d’une recherche avec votre nom en requête vous tombez sur des informations indésirables, la commission conseille dans un premier temps de s’adresser au responsable du site référencé. Il faut donc contacter l’administrateur du site, soit en utilisant les conditions générales d’utilisation ou après une identification à partir du nom de domaine dans les informations whois.

La CNIL propose d’ailleurs un modèle de courrier afin de rendre la démarche plus simple, toutefois elle précise bien qu’il faut : « justifier auprès du responsable en quoi la publication de ce contenu nuit à votre réputation ou à votre vie privée ».

Le site dépose d’un délai de deux mois pour traiter la requête, passé cette date l’internaute à la possibilité de déposer une plainte en ligne auprès des services de la commission.

Supprimer les informations dans le cache

Lorsque le contact a été établi, la seconde démarche concerne la suppression des informations sur les moteurs de recherche. En effet, ceux ci peuvent garder en mémoire un certains temps « une copie de toutes les pages que leurs robots d’indexation visitent ».

La conservation des données en cache varie selon la popularité du site et de sa fréquence d’actualisation. Si l’on prend Google par exemple, la CNIL renvoie au centre pour les webmaster de Google pour « supprimer une page ou un site des résultats de recherche ». Les personnes qui possèdent un compte chez la firme de Moutain View peuvent donc demander la suppression définitive du lien et des pages encore référencées.

La CNIL ne donne cependant pas de recommandations pour les principaux site visités sur le web à l’heure actuelle, les réseaux sociaux. Les internautes doivent rester très prudent avec ce type de site, d’autant plus qu’il est simple de diffuser à très grande échelle du contenu comme des vidéos, des photos etc. qui peuvent porter atteinte à votre e-réputation.

Source : NouvelObs
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform