Clicky



Bons Plans

Kim Dotcom, “Les Etats-Unis derrière l’interdiction du nom de domaine ME.GA”

Publié le | Modifié le

Après l’interdiction vient la redirection

Les choses se compliquent pour Me.ga , le domaine que doit utiliser le nouveau service de Kim Dotcom pour remplacer Megaupload. Le Gabon, pays responsable du “.Ga” a rejeté les plans de l’allemand en interdisant l’utilisation par Kim Dotcom du nom de domaine voulu. D’après Blaise Louembe, le ministre des communications, le « Gabon ne peut servir de plate-forme ou d’écran dans la commission d’actes qui viseraient à violer les droits d’auteur en général, ni être instrumentalisé par des personnes peu scrupuleuses ».

C’est pour cette raison que les autorités ont ordonné la suspension de l’utilisation de ce domaine. Le nom de domaine redirige depuis quelques heures vers un compte Twitter du nom d’@omega, un groupe de hackers qui utilise également un domaine basé au Gabon, « ome.ga ». “Kim Dotcom veut seulement profiter de nous,c’est un mégalomane avec des avocats pour profiter de tout, de rien, des artistes de qui il veut obtenir de l’argent», a déclaré le groupe à TorrentFreak. « Kim Dotcom n’est ni meilleur ni pire qu’Universal . Il est lui-même une industrie qui n’est là que pour polluer », ont-ils ajouté.

Revendre le nom de domaine me.ga à Universal ?

Pensant avoir le contrôle total de Me.ga, Omega est prêt à le vendre aux ennemis de Dotcom, à savoir Universal, avec pour but de reverser non pas 1% mais 10% de l’argent pour le Forum des Jeunes du Gabon.

Peu importe ce que prévoient les pirates, l’émergence de ce groupe démontre tout de même que Kim Dotcom à bien d’autres ennemis que les Etats-Unis, à moins que ce ne soit eux derrière ce groupe. Cependant, cela n’est que spéculation à l’heure actuelle, mais Kim Dotcom voyait déjà dans l’interdiction du nom de domaine, une manœuvre des Etats-Unis comme le prétendent ses tweets ci-dessous.

Source : TorrentFreak
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform