Clicky



Bons Plans

Kim Dotcom : Le fondateur de Mega veut relancer le projet Pacific Fibre

Publié le

Kim Dotcom lance Mega dès le mois de janvier et le fondateur de MegaUpload aurait la possibilité de relancer le projet Pacific Fibre. Ce dernier avait été abandonné, car les moyens financiers n’étaient pas au rendez-vous.

Kim Dotcom fait la Une de la presse avec le lancement en janvier 2013 de la plateforme Mega. En parallèle, le fondateur de MegaUpload a d’autres ambitions notamment relancé un projet précédemment avorté. Ainsi, Kim Dotcom pourrait investir 400 millions de dollars, à savoir 313 millions d’euros pour remettre sur pied le chantier. Ce dernier a pour objectif de positionner la fibre optique à travers l’océan Pacifique. La Nouvelle-Zélande aurait ainsi l’occasion de bénéficier d’une liaison très haut débit. Actuellement, le fondateur de Mega et Megabox n’a pas apporté d’informations supplémentaires concernant la mise à disposition des fonds. Mais il tente de motiver les investisseurs en déclarant « Internet occupe désormais une place centrale dans la vie quotidienne. Il faut investir dans la fibre ».

Le projet est assez ambitieux puisque l’infrastructure s’étend sur 12 950 km et pourrait relier Los Angeles, Sydney et Auckland. À la source, une capacité de 13 Tbits/s serait envisageable. Cette performance serait donc identique à celle proposée par Southern Cross Cable qui est positionné entre Sydney et Hawaï. Pour financer ce projet, Kim Dotcom pourrait également utiliser les dommages et intérêts qu’il devrait obtenir de la part des autorités américaines et des ayants droit. Cet argent lui serait donné à cause du préjudice qu’il a subi après la fermeture de MegaUpload en janvier 2012.

Kim Dotcom a indiqué sur son compte Twitter que ce projet permettrait aux Néo-Zélandais d’obtenir une connexion haut débit « Vous avez de l’énergie propre et peu chère ici. L’énergie est devenue le facteur le plus important dans le coût des datacenters à travers le monde. Avec son propre câble, de l’énergie peu chère et de la connectivité, la Nouvelle-Zélande pourrait attirer des entreprises internet étrangères. Le nouveau Mega basé en Nouvelle-Zélande pourrait être ce dont on a besoin pour réaliser cela »

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform