Clicky



Bons Plans

Kepler : Malgré la panne, la Nasa a encore un an de données à étudier

Publié le

Kepler avait encore beaucoup de travail puisque le chasseur avait découvert très peu d’exoplanètes au vu des 400 milliards estimées par une

Kepler a scruté l’Univers à la recherche d’une seconde Terre. Son objectif était presque atteint il y a quelques semaines lorsqu’il a découvert le système Kepler-69. Le télescope avait tout de même beaucoup de travail à effectuer. Une étude réalisée en janvier 2013 estimait qu’il y avait dans la Voie lactée près de 400 milliards d’exoplanètes. Pour rappel, en février 2012, la Nasa avait expliqué que le télescope avait détecté près de 2740 planètes potentielles. Sa mission n’était donc pas terminée et les scientifiques de l’Agence Spatiale américaine avaient décidé de la prolonger jusqu’en 2016.

Kepler est à la retraite ?

Kepler est pour l’instant à l’arrêt à cause de cette panne de la roue de réaction. Cette situation est très pénalisante puisque des astronautes ne peuvent pas accéder au télescope. Au vu des circonstances, les scientifiques envisagent de mettre un terme à sa mission malgré le potentiel de ce télescope. Il aurait pu détecter de nouvelles exoplanètes. La Nasa pourrait toutefois se diriger vers la réparation de la première roue de réaction défectueuse. En effet, la nouvelle panne serait assez grave et ne devrait pas permettre une réparation. Malgré cet arrêt forcé, les informations sont nombreuses. La Nasa a encore une année de données à étudier.

Kepler cherchait une autre Terre

Kepler a accumulé les recherches et elles n’ont pas toutes été dépouillées par les scientifiques. Ces derniers auront sans doute l’occasion de réaliser de nouvelles découvertes. En janvier 2012, la Nasa a publié les recherches faites jusqu’en 2010. Pour obtenir celles de l’année dernière, il faudra donc encore patienter, Kepler a peut-être détecté une seconde Terre.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform