Clicky



Bons Plans

Kenji Kanno, le créateur de Crazy Taxi, en interview

Le créateur, et producteur, de la célèbre saga Crazy Taxi nous a accordé un peu de son temps pour répondre à nos questions.

| Modifié le 20 août 2014 à 14h24
Kenji Kanno, le créateur de Crazy Taxi, en interview

Présent pour la première fois en France lors de l’édition 2014 de Japan Expo, Kenji Kanno, l’emblématique créateur de Crazy Taxy, était là pour donner une conférence totalement inédite, sur le développement du jeu, mais également pour parler de Crazy Taxy : City Rush, un épisode free-to-play destiné exclusivement aux smartphones mais également aux tablettes. Place à l’entrevue avec ce passionné de consoles issues de salles d’arcade, travaillant chez Sega.

Comment vous est venue l’idée de faire un jeu basé sur la profession de chauffeur de taxi ?

J’étais coincé dans un embouteillage de malade alors que la voie inverse était parfaitement fluide. Du coup, je m’imaginais passer de l’autre côté et conduire comme un dingue. Je me suis dit que je ne devais certainement pas être le seul dans ce cas. Quand je suis arrivé au bureau, j’ai commencé à parler avec mon équipe de cette idée de développer un jeu dans lequel on pourrait conduire comme un fou. Après quelques discussions nous nous sommes demandés qui pourrait bien conduire comme cela dans une ville. Et la réponse s’est un peu imposée d’elle-même : un chauffeur de taxi !

Quelles ont été vos inspirations pour ce jeu ?

En fait, je ne me suis pas inspiré d’un jeu en particulier. Je voulais simplement faire évoluer les jeux de course qui étaient courant à cette période : conduire sur un circuit ou encore devoir finir premier. Nous avons donc tenté de faire quelque chose de différent par rapport à ce qui existait à ce moment.

Crazy Taxi est d’abord sorti en version arcade sur Naomi puis sur Dreamcast (la console de salon de Sega), le portage a été difficile ?

Techniquement, il était très difficile d’afficher l’intégralité des graphismes originaux sur Dreamcast, en raison de la mémoire qui était bien moins importante que sur Naomi. Après de longues recherches et d’essais nous avons finalement résolu notre problème en « streamant » les courses et les environnements de cette première version de Crazy Taxi.

Avec les consoles nouvelle génération, un nouveau Crazy Taxi pourrait voir le jour ?

Vous savez, j’ai rencontré de nombreux journalistes européens au début du mois de juillet et c’est une question qui est revenue très souvent. Je vais donc prendre toutes ces demandes en considération. Je ne peux rien promettre bien sûr, mais cette question est revenue si fréquemment que je vais la creuser un peu.

Crazy Taxi : City Rush est un jeu free-to-play sur mobiles et tablettes. Pourquoi choisir ce marché ?

Le coeur même de Crazy Taxi est d’être un jeu très accessible. Dans le marché actuel, les smartphones et les tablettes sont les machines qui permettent le mieux cette approche. J’ai le sentiment que sortir un épisode de Crazy Taxi sur ces deux types de produits est le meilleur moyen de toucher aussi bien les fans historiques de Crazy Taxi, que de nouveaux joueurs qui ne connaissent pas encore la série.

Quand on parle de Kenji Kanno, on ne peut que penser à Crazy Taxi. Aimeriez-vous créer un nouveau jeu ?

Bien évidemment ! Je veux pouvoir étonner le public avec de nouveaux concepts, mais pour le moment je ne peux rien vous dévoiler quant à mes futurs projets sur la licence.

Lors de la dernière Japan Expo, vous avez tenu une conférence afin de parler de votre licence, Crazy Taxi. Si vous deviez résumer les points forts aux absents, vous diriez quoi ?

Il est difficile de résumer en quelques mots une conférence qui dure pas moins de 40 minutes. En gros, j’ai expliqué comment l’idée a germée, comment nous avons pensé le jeu , les difficultés que nous avons rencontré tout au long du développement et d’autres anecdotes. Je suis vraiment content du résultat car nous avons créé cette présentation pour Japan Expo et nous avons eu un retour très positif des personnes qui ont assistées à la présentation. D’ailleurs, je sais que certaines personnes ont filmé cette conférence donc je pense que vous pouvez facilement la retrouver en ligne si cela intéresse vos lecteurs.

Quelles sont vos projets pour cette année ?

Je travaille en ce moment sur un nouveau jeu free-to-play, Gundam Conquest, qui est déjà disponible au Japon. En parallèle, je me penche sur quelque chose de vraiment nouveau, mais là aussi je ne peux malheureusement pas vous en parler pour le moment.

Un portage de Crazy Taxi sur PS Vita est à prévoir ?

Non, nous n’avons pas prévu cela pour le moment mais nous écoutons toujours les remarques des joueurs. Pour le moment, j’espère surtout que les joueurs vont surtout profiter de Crazy Taxi : City Rush qui vient de sortir sur iOS et Android !

Pourquoi selon vous, la PlayStation 4 a du mal à ce vendre dans votre pays contrairement aux autres ?

Je ne sais pas vraiment. Il m’est difficile de répondre à cette question car il y a de trop nombreux facteurs qui entrent en jeu.

Commentaires
Test produits
Longform