Clicky



Bons Plans

Jurassic World, critique de la bande-annonce

Publié le | Modifié le

Passée la surprise, voici notre avis sur la bande-annonce de Jurassic World.

Au revoir les enfants et surtout amusez-vous bien avec les dinosaures ! Hi hi hi hi“. Ah la la quelle bonne idée a cette maman d’envoyer ses gamins visiter le parc de Jurassic World ! Voilà qui nous permet de poser la vraie question : “est-ce que retourner sur l’île des dinos pour la quatrième fois est vraiment une bonne idée ?”

Michael Crichton est crédité au scénario alors qu’il nous a quittés en 2008, tandis qu’à la réalisation, c’est un gros pari d’Universal puisque Colin Trevorrow est quasiment un inconnu. Côté acteurs, la jolie rouquine c’est Bryce Dallas Howard et le héros c’est bien sûr Chris Pratt, fort de sa récente starification grâce aux Gardiens de la Galaxie. Je suis sûr que sa petite danse fera grosse impression sur le carnivore hybride génétiquement modifié…

Suite réussie ou nanar à prévoir ?

Mais avant de parler de l’hybride en question, je vous propose quand même de nous arrêter sur le seul moment vraiment sympa de ce trailer. Je parle bien sûr du machin dans le bassin qui gobe un requin en entier pour son 4 heures. Après quelques recherches, il s‘agirait sans doute du pliosaure, une espèce de plésiosaure avec le long cou en moins et la grande gueule en plus.

Mais arrêtons de rêver et revenons à la “grande innovation” de ce quatrième opus de la franchise qui reposerait donc sur la notion de dinosaure hybride créer génétiquement pour accroître la fréquentation du parc…

Oh là là c’est pas bien, l’être humain se prend pour Dieu et il est puni en perdant le contrôle de sa créature qui se retourne contre lui, eh oui, l’Homme n’est rien par rapport à la toute-puissance de la nature, oh là là. Donc oui, si vous avez déjà vu et entendu ça des dizaines de fois, dans tout un tas de films, c’est normal.

Qui a mangé mon scénario ?!

Et c’est justement l’absence flagrante de prise de risque au niveau scénaristique, sans oublier une réalisation qui devrait malheureusement manquer de personnalité qui font craindre un film assez médiocre. On doit malgré tout lui laisser sa chance, il serait injuste de le juger avant de l’avoir vu et pour ça il faudra attendre juin 2015.

Rappelons pour la petite histoire qu’Omar Sy fait aussi partie du casting. On se demande à quelle sauce il va être mangé, mais ce qui me plairait bien perso, c’est de la voir en agent de SAV de Jurassic World, comme ça on aurait au moins un vrai retour aux sources dans le lot.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform