Clicky



Bons Plans

ISS : Orbital Sciences a lancé sa capsule non habitée baptisée Cygnus

Publié le

L’ISS va accueillir la capsule Cygnus envoyée par Orbital Sciences. La capsule inhabitée est le 4e vol d’une société privée vers la Station.

Cygnus est sur le chemin de l’ISS après avoir été lancée à 16h58 (heure française) grâce à la fusée Antares, elle va atteindre son but dans 4 jours et restera amarrée pendant un mois. Après son périple, elle se détruira dans l’atmosphère lors de son retour. Cette capsule lancée par Orbital Sciences est composée d’un module. Ce dernier est fabriqué par Thales Alenia Space et permet d’accueillir le fret. Elle présente également un module de service proposé par Orbital Sciences. À l’intérieur, la société a intégré le générateur électrique qui fonctionne grâce à deux antennes solaires. Le système de propulsion orbitale est également présent dans ce second module. À 415 km d’altitude, Cygnus atteindra donc l’ISS dimanche.

Ravitailler l’ISS

Deux astronautes de l’Agence Spatiale américaine auront la lourde tâche d’amarrer la capsule à l’aide d’un bras robotisé. Ils prendront ainsi la marchandise (700 kg de ravitaillement et 2 tonnes de fret) et installeront leurs déchets récoltés lors de leur séjour dans l’ISS. Contrairement à la capsule Dragon de SpaceX, Cygnus d’Orbital Sciences a effectué son premier vol. Les deux capsules se démarquent également sur le chemin du retour. La Dragon de SpaceX a la capacité de revenir sur Terre alors que la Cygnus d’Orbital Sciences devrait se désintégrer lors de son arrivée dans l’atmosphère. Avec ce lancement, c’est donc la 4e mission attribuée à une société privée qui se solde par un succès.

Favoriser l’exploration de l’espace

Lors du décollage, le directeur général d’Orbital Sciences a précisé que le lancement « était une étape majeure dans notre programme de ravitaillement de l’ISS ». La Nasa a donc recours à des sociétés privées pour apporter le nécessaire aux astronautes de la Station Spatiale américaine. En mai 2012, la Dragon de SpaceX ouvrait le bal avec son premier vol. Ces succès ne sont pas anodins pour l’Agence Spatiale américaine. Selon le responsable du programme des vols habités vers l’ISS, Alan Lindermoyer estime que la Nasa peut « ainsi se concentrer sur l’exploration habitée de l’espace plus éloigné ». Orbital Sciences a d’ailleurs signé un contrat de 1.9 milliard de dollars pour la livraison de 20 tonnes de fret à l’ISS d’ici 2016.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform