Clicky



Bons Plans

Interview de Pascal Latouche : la vie après le hackathon #8

Dans cette interview découvrez l'expérience des hackathons de Pascal Latouche, directeur de l'Orange Fab !

Interview de Pascal Latouche : la vie après le hackathon #8

Pascal Latouche est directeur de l’Orange Fab Franceun accélérateur de startups sur trois mois qui permet aux entrepreneurs basés en France de se concentrer sur leur croissance et de créer des produits et services enrichissant le monde actuel des télécommunications.

Vous avez sponsorisé avec OrangeFab de nombreux hackathons, pourquoi ?

Le hackathon est un moment privilégié où l’on peut rencontrer des développeurs divers et variés, mais aussi participer au développement de l’éco-système. Aujourd’hui on assiste à une prolifération des hackathons.

Cependant, il faut se méfier car le terme peut couvrir tout et n’importe quoi. Il faut aussi avoir la capacité au fur et à mesure des hackathons de toucher des cibles différentes afin d’avoir de nouvelles idées, de nouvelles interactions…

Qu’est-ce que les hackathons vous ont apporté ?

Ce sont des rencontres dans un premier temps et des découvertes. J’ai pu rencontrer de nombreuses équipes et par la suite les mettre en relation avec des personnes intéressées par leur projet. En un week-end, les équipes fabriquent un prototype qui a besoin d’être peaufiné par la suite.

C’est le cas de Autimo, l’équipe lauréate du hackathon Téléthon BeMyApp. J’ai trouvé cette application destinée aux autistes très fun, et qui selon moi méritait un financement et de la visibilité. Je les ai donc mis en relation avec la Fondation Orange, elle-même très sensible à ce sujet. Aujourd’hui, Sarah Cherruault a monté son entreprise : Auticiel, spécialisée dans la création d’applications spécialisées pour les autistes.

Dans le cadre de ma fonction, j’ai la possibilité de rencontrer à la fois des startups et des grands comptes, or leurs objectifs sont souvent identiques mais la manière d’aborder les choses ne sont pas les mêmes. Mon rôle est de les mettre en relation, de soutenir cette relation, et de leur démontrer qu’ils ont de bonnes raisons de travailler ensemble.

Pascal Latouche

Pascal Latouche

Quelles sont pour vous les valeurs primordiales qui doivent être présentes sur un hackathon ?

Dans un premier temps, il est important selon moi de comprendre les participants. Développeurs, designers et porteurs d’idée doivent rester les stars de ces événements. Organisateurs, sponsors et jurys doivent rester discret, ils doivent rester à leur service afin d’aider aux mieux la création pendant ces 48h.

L’éthique est elle aussi une valeur primordiale. J’ai sponsorisé de nombreux hackathons et l’état d’esprit est toujours resté le même, le respect au premier plan, notamment par rapport aux idées des participants. Nous faisons de nombreuses découvertes et si l’une d’entre elles nous intéresse, nous mettons en place une collaboration avec les participants.

Ensuite, la force du hackathon réside dans le réseau de professionnels qui sont présents et qui ont ce talent de donner aux participants l’opportunité des’amuser alors que rien n’est en fait fait au hasard. L’objectif, c’est bien de sortir un prototype en un week-end.

Commentaires
Test produits
Longform