Clicky



Bons Plans

Internet en France : le million d’abonnés à la fibre optique FTTH approche

Publié le | Modifié le

Le nombre d'accès au haut débit recule pour la première fois en France, tandis que le très haut débit lui grimpe à 935.000 abonnés.

L’ARCEP a publié ses résultats concernant le marché des communications électroniques en France au 31 décembre 2014. Le constat à retenir est le suivant : le nombre d’accès au haut débit (inférieur à 30 Mbit/s en descendant) est pour la première fois en recul, au profit du très haut débit (30 Mbit/s ou plus descendant).

Il n’y a pas que sur mobile que l’on surfe toujours plus vite

Sur un an, le nombre d’accès au très haut débit a grimpé de 50% pour atteindre 3,1 millions d’abonnés (+1 million d’abonnés). À noter que dans ces 3,1 millions, on retrouve 935 000 lignes en fibre optique FTTH dont la présence augmente ainsi de 67% (plus 375 000 abonnés). Cette montée du très haut débit s’accompagne donc pour la première fois d’une chute du haut débit. 22,9 millions d’abonnements sont ainsi comptabilisés, soit un recul de 290.000.

En cumulant haut débit et très haut débit, on se rend compte que ce dernier tire malgré tout le marché vers le haut. Le total est de 26 millions d’abonnements à la fin 2014, soit 305.000 abonnements en plus pour une augmentation de 4% sur un an.

Toujours plus de foyers éligibles au très haut débit

Cette augmentation du très haut débit s’explique notamment par l’augmentation du nombre de foyers éligibles. En décembre 2014, +20% de logements supplémentaires sur un an étaient compatibles avec le très haut débit (13,3 millions), dont 4,1 millions supportaient le FTTH (+37%). Si l’installation de toujours plus de réseaux compatibles de la part des opérateurs semble bien se poursuivre, reste aux utilisateurs à passer aux abonnements très haut débit, ce qui ne semble pas encore complètement automatique pour le moment.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform