Clicky



Bons Plans

Instagram vendra vos photos sans votre accord

Publié le | Modifié le

La filiale de Facebook va changer sa politique de confidentialité le 16 janvier 2013. Le service s’accorde notamment le droit de revendre les données personnelles et les photos de ses membres.

Il faut bien rentabiliser l’investissement de 747 millions de dollars de Facebook dans Instagram. La vice-directrice des solutions marketing du réseau social, Carolyn Everson a officialisé lundi dernier la nouvelle politique du groupe.

« Beaucoup de marques utilisent actuellement Instagram pour avoir un aperçu de la réponse du public à leurs produits. Nous allons certainement trouver une stratégie de monétisation », a-t-elle déclaré, précisant que les nouvelles règles entreront en vigueur le 16 janvier 2013.

Les utilisateurs d’Instagram verront certainement apparaître dans les mois à venir des publicités au sein de l’application. Par ailleurs, les données sur leur profil seront mises à disposition de Facebook, qui pourra les monétiser auprès des annonceurs. Ceux-ci pourront ainsi mieux cibler leurs publicités.

« Cela signifie que nous pourrons agir plus efficacement et rapidement, notamment dans la lutte contre le spam et la détection des problèmes de fiabilité du système. Nous pourrons également construire de meilleures fonctionnalités pour tous, en comprenant comment Instagram est utilisé », s’est justifié la cadre dirigeante.

Pas de compensation

Mais la nouvelle politique fait surtout polémique au niveau du droit à l’image et de la propriété intellectuelle. Dans le cadre d’une campagne publicitaire, Instagram s’octroiera le droit permanent de vendre les photos publiées sur son service, sans pour autant rémunérer les auteurs, ni même les informer de ces transactions.

« Pour nous aider à fournir des contenus payants ou sponsorisés, vous acceptez qu’une entreprise ou une autre entité puisse nous rémunérer pour l’utilisation de votre nom d’utilisateur, vos “j’aime”, vos photos et leurs métadonnées, et/ou les actions que vous menez, en relation avec ces contenus payants ou sponsorisés, sans aucune compensation pour vous », peut-on ainsi lire sur les nouvelles conditions d’utilisation.

Le seul moyen d’échapper à ces nouvelles règles est de basculer son compte Instagram en « privé » (seules les personnes invitées peuvent le consulter) ou de tout simplement supprimer toutes ses photos et son compte avant le 16 janvier.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform