Clicky



Bons Plans

Imprimante 3D : Grâce à son invention, un ado décroche un stage à la Nasa

Publié le

L’imprimante 3D a été très utile pour Easton LaChappelle. Cet adolescent a rencontré Obama puis a décroché une place à la Nasa.

L’imprimante 3D n’a pas intégré immédiatement le projet de cet adolescent de 17 ans. À 14 ans, il décide de construire avec des Lego une prothèse de bras. Cette dernière est articulée grâce à un concept ingénieux à base d’électronique. Cette première invention lui permet d’obtenir un trophée lors du Salon des Sciences. Cette récompense permet à ce jeune lycéen de persévérer dans cette voie et son projet prend un réel tournant lorsqu’il rencontre une petite fille de 7 ans. Cette dernière porte une prothèse et il apprend qu’elle coûte près de 80 000 dollars. Une nouvelle idée émerge dans l’esprit de LaChappelle.

Rendez-vous avec Obama

Le jeune adolescent décide de proposer une véritable prothèse à un coût bien plus faible, mais il est face à un obstacle. Il n’a pas les pièces nécessaires alors il se dirige sur Thingiverse. LaChappelle trouve ce dont il a besoin et l’un de ses amis lui propose d’utiliser une imprimante 3D. Il peut ainsi imprimer les pièces nécessaires qu’il ne peut pas dénicher sur la toile ou ailleurs. Sa création a attiré l’attention de la Maison-Blanche puisqu’il a obtenu un rendez-vous avec le Président Barack Obama. Cette rencontre a également porté ses fruits puisqu’il a décroché un stage au sein de la Nasa.

Une prothèse à 500 dollars

L’ado de 17 ans travaille donc avec une équipe de l’Agence Spatiale américaine dans le domaine de la télérobotique. L’invention a impressionné le président des États-Unis puisque la prothèse de LaChappelle coûte 500 dollars contre 80 000 dollars. Il n’a pas oublié la petite fille qui lui a donné l’envie de réaliser ce projet. L’adolescent continue de travailler sur cette prothèse et il est actuellement à la troisième génération. Il améliore son concept et apporte donc quelques modifications. Il avait d’ailleurs été invité à la conférence TED où il avait évoqué son projet du bras articulé. Si vous souhaitez suivre l’évolution de ses travaux, il dispose d’un compte YouTube et Facebook.

Source : Gizmag
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform