Clicky



Bons Plans

IBC 2013 : Une guerre Ultra-HD vs. 3D ?

Publié le | Modifié le

Le salon B2B d’Amsterdam n’avait les yeux que pour le nouveau standard de télévision.

Ultra-Haute Définition par-ci, 4K par-là, l’UHD est à la mode à l’IBC 2013.Mais la 3D relief fait de la résistance. Le débat reposait sur la coexistence des deux technologies.

L’IFA 2013 a loué l’excellence de l’Ultra Haute définition (3840 x 2160 pixels), une résolution 4 fois supérieure à l’actuelle Full HD (1920×1080 pixels). Pour le grand public, les visiteurs du salon allemand, l’image est sans comparaison bien évidemment. Pour les producteurs ou les chaines télé, l’attrait est plus nuancé. Certes l’image est meilleure mais la fabrication et la diffusion de programmes 4K sont extrêmement dispendieux. En quelques années, le passage de la TV analogique à la TNT puis de la TV classique (SD) à la TV HD a mis à mal les finances des professionnels comme du grand public.

Porté par Avatar et le succès des films 3D, le relief est encore marginal en occident. Canal+ et ESPN ont arrêté la 3D, même si la Corée, le Japon sont devenus. L’heure est aux économies ou du moins aux investissements pondérés. Quand le flux 3D nécessite pratiquement deux fois plus de bande passante (1 pour chaque œil), que la bande fréquence disponible est limitée, il faut choisir : 3D Full HD ou 2D Ultra-HD ? D’où le débat de samedi 14 septembre « avons-nous vraiment besoin d’aller au-delà de la HD ? » à l’IBC. James Cameron l’avait déjà annoncé à l’IBC 2012 « il y a un goulot d’étranglement de bande passante, si nous passons à une plus grande résolution, nous sacrifierons la 3D ».

Les fabricants de téléviseurs n’en ont cure. JVC, LG, Panasonic (TV grand public TX-L65WT600E et moniteur pro BT-4LH310), Samsung (S9 85’’), Sony (série X9005), rivalisaient chacun avec leur TV Ultra-HD. Coolux présentait non seulement un écran d’une résolution 4K mais multi-touch de surcroit. Les caméras d’épaules ou de poing existent déjà (Panasonic 4K Varicam, Sony ou JVC GY-HMQ10). Non content de proposer des produits 4K, Fujifilm vantait la 4K+… Pendant ce temps, SES (opérateur de satellites de télécom) ou Ericsson démontraient que la diffusion 4K (norme HEVC) était déjà possible avec la transmission Live de programmes UHD. Le coréen Humax exposait des TV UHD Sony pour glorifier ses set-top boxes, capables d’ajouter des fonctions interactives (chat, jeux, infos…) sur les flux UHD (H265/HEVC).

Sony a profité de l’IBC pour confirmer que la Coupe du Monde 2014 sera captée et diffusée en Ultra-Haute Définition. Les Japonais lorgnent déjà vers la 8K (16 fois la résolution de la Full HD) pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ! Le codec H265 (finalisée depuis peu) devrait faciliter l’émission de programmes en 4K ou 3D mais il faudra choisir. Le grand public ne souhaite pas changer de téléviseurs comme le voudraient les constructeurs…

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform