Clicky



Bons Plans

Hyperloop : voyager en train à 1300 km/h sera possible dans 10 ans

Publié le

Le projet de train supersonique Hyperloop pourrait être commercialisable des 2025 et permettrait de voyager à la vitesse de 1300 km/h.

En matière de transport, l’avion est pour le moment indétrônable en matière de vitesse et de sécurité, ce qui fait qu’il reste le moyen privilégié par les voyageurs sur les longues distances. Mais la donne pourrait très rapidement changer avec l’arrivée dans un futur très proche de ce que l’on pourrait appeler « le concorde des trains ».

Le projet « Hyperloop », imaginé par un milliardaire américain, pourrait en effet vous faire voyager à la vitesse folle de 1300 km/h.

La genèse du projet Hyperloop

Dans sa genèse, le projet a tout de l’invention d’un savant fou. Imaginé par Elon Musk, fondateur de PayPal, de la société automobile Tesla ou encore de Space X l’un des prestataires externe de la NASA. Des références gage de sérieux pour le projet Hyperloop qui semble donc loin d’être une utopie cantonnée aux livres de sciences-fiction.

C’est en août 2013 que Musk dévoile son projet au grand public et à la communauté scientifique dans un livre blanc de 57 pages afin de trouver des partenaires pour développer le concept, ce qu’il n’a pas le temps de faire lui même. Depuis, plus d’une centaine d’ingénieurs s’attèlent à la tâche et il semblerait que le projet avance bien puisque les premiers prototypes pourraient voir le jour dès 2015 pour une commercialisation en 2025.

Le train Hyperloop, comment ça marche ?

Concrètement, comment est-il possible d’arriver à atteindre une vitesse de 1300 km/h en train ? La réponse est “simple” selon la pensée de Musk. Il suffit de construire des tubes géants le plus rectilignes possible à très basse pression à l’intérieur duquel, les wagons du train reposeraient sur coussins d’air et flotterait grâce à des électroaimants. Pas besoin de locomotive ici, la pression très basse et l’électromagnétisme serviraient de moyen de propulsion pour un voyage « très doux » selon les concepteurs.

Un tel projet permettrait, à titre d’exemple, de relier Londres et Marseille en moins d’une heure, de quoi faire gagner un temps fou aux voyageurs avec des tarifs abordables puisque le prix d’un Los Angeles — San Francisco est estimé à 20 dollars. Pour le moment, le budget nécessaire à la construction des infrastructures semble être le plus gros frein. En effet, le tronçon de 650 kilomètres coûterait en 6 et 10 milliards de dollars en l’état actuel des choses.

Source : EliteDaily
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform