Clicky



Bons Plans

Hyperloop : le transport du futur est sur les rails

Publié le

Hyperloop, le projet de transport révolutionnaire du patron de Tesla Motors, Elon Musk est en passe de devenir réalité. Des tests vont être réalisés en Californie.

Très rapide, écologique, sans bruit, voilà un mode de transport idéal qui pourrait bien devenir réalité d’ici quelques années. Voilà 2 ans qu’Elon Musk avait dévoilé le projet Hyperloop, un train super rapide, capable de voyager à des vitesses atteignant 1300 km/h. En Californie, des tests pourraient être lancés bientôt.

Hyperloop : le projet fou d’Elon Musk

En 2013, Elon Musk, le PDG de Tesla Motors, fondateur de SpaceX et créateur de PayPal présentait son projet de train supersonique capable d’atteindre 1300 km/h. Ce projet un peu fou permettrait théoriquement de relier Los Angeles à San Francisco en une trentaine de minutes ou encore Paris à Marseille en 40 minutes. Ce système permettrait des voyages de jour comme de nuit et indépendamment des conditions météorologiques.

En outre, un tel transport ne nécessiterait que peu d’énergie qui serait produite grâce à des panneaux solaires et des éoliennes. Le principe de l’Hyperloop réside dans la possibilité de faire voyager des capsules à l’intérieur de tubes soutenus par des pylônes en réduisant au minimum la pression de l’air dans ces tubes. Chaque capsule pourrait accueillir jusqu’à 30 passagers.

Elon Musk décrit son concept dans un document de 57 pages et aujourd’hui une compagnie américaine a été créée pour concrétiser ce projet

Les premiers tests en 2016 ?

L’entrepreneur Dirk Ahlborn, très intéressé par le projet du milliardaire Musk, a créé une entreprise nommée Hyperloop Transportation Technology (HTT) afin de réunir du personnel qui souhaite travailler à sa concrétisation. Aujourd’hui l’entreprise compte des collaborateurs dans plusieurs coins du globe.

Invité au World Forum for Responsible Economy de Lille, Dirk Ahlborn annonçait que des premiers tests allaient être effectués sous peu : “Nous allons commencer en 2016 la construction d’un premier tronçon test à Quay Valley (Californie), sur 8 kilomètres. Nous le faisons aux Etats-Unis car nous avons accès au terrain. Mais, à terme, la première ligne Hyperloop pourrait naître partout dans le monde. Nos marchés cibles sont la Chine, l’Inde, l’Indonésie, Singapour, le Moyen-Orient et l’Afrique“, déclarait-il.

Source : linternaute.com
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform