Clicky



Bons Plans

High Tech : Rétrospective de l’année 2013

À l’approche de 2014, il est temps de jeter un œil dans le rétroviseur et de faire une rétrospective de cette année High Tech 2013 chargée.

| Modifié le 25 décembre 2013 à 15h31
High Tech : Rétrospective de l’année 2013

Nous y voilà. 2013 touche à sa fin et 2014 est déjà à portée, pleine de promesses de la part des sociétés de la high tech, du web et du jeu vidéo. Avant d’évoquer ce que la rédaction attend le plus impatiemment l’an prochain, nous tâcherons tout d’abord dans ce dossier de dresser une liste des évènements les plus importants de 2013 dans notre secteur.

Les histoires les plus marquantes pour commencer. Y seront évoqués pêle-mêle des arrivées, des départs, ou au contraire le renforcement d’acteurs importants, des changements dans nos habitudes dus à l’évolution de la technologie, des ratés, et bien d’autres choses. Ensuite, avant de nous tourner vers 2014, nous reviendrons sur les produits de l’année 2013.

Les histoires marquantes de l’année

Windows 8.1, Xbox One : passion rétropédalage

Voilà bien un signe du cap nouveau (et un brin aléatoire) de Microsoft : Windows 8.1. Avec cette mise à jour pour son dernier système d’exploitation (dont la forme est inédite pour la société), la firme de Redmond a cédé aux demandes de biens des utilisateurs en remaniant son interface controversée Modern UI et surtout en rajoutant un bouton Démarrer. S’il ne s’agit pas (encore) d’un véritable menu Démarrer comme sur les précédentes versions, le rétropédalage est bien là. Et, cumulé à ceux autour de la Xbox One, cela commence à faire beaucoup.

En effet, pour sa console, face au tôlé généré à l’E3, Microsoft a dû revenir sur plusieurs points centraux de sa machine. Exit la connexion Internet obligatoire ou encore les DRM sur les jeux… Microsoft a dû supprimer bien des restrictions de la Xbox One : un mouvement aussi inédit que radical. Avec Windows 8 et la Xbox One, Microsoft a tenté d’imposer sa vision de la high tech : c’est un semi-échec.

Windows Phone prend la 3ème place à BlackBerry

Heureusement, tout n’est pas complètement noir pour la firme. Si les ventes de tablettes Surface peinent à décoller (début 2014 nous dira si les Surface 2 ou si la Lumia 2520 feront mieux que les premiers modèles), les ventes de smartphones tournant sous Windows Phone elles vont bon train.

Malgré le lancement de BB10, BlackBerry (dont l’avenir est incertain) a définitivement cédé sa troisième place à l’OS mobile de Microsoft derrière Android et iOS. En Europe et dans le monde, Windows Phone dépasse bien souvent les 10% de part de marché. Cette croissance est notamment permise grâce à Nokia dont les smartphones représentent 90% des terminaux Windows Phone.

Probablement face à ce constat, Microsoft a racheté l’activité mobile de Nokia en fin d’année pour 5,4 milliards d’euros. Grâce à ce mouvement et à l’arrivée de toujours plus d’applications majeures sur le store de Windows Phone, l’avenir de l’OS mobile s’annonce radieux et compense une année mitigée pour Microsoft.

Steve Ballmer quitte la tête de Microsoft

2013 fut une année particulièrement chargée pour Microsoft. Entre le lancement de la Xbox One et de Windows 8.1, le rachat de la division mobile de Nokia, les galères avec les tablettes Surface ou encore la percée de Windows Phone, voilà que Steve Ballmer quitte le navire. À la tête de Redmond depuis janvier 2000, l’intéressé a annoncé sa décision de laisser sa place à un « CEO qui sera là à long terme pour cette nouvelle direction » en août dernier.

Steve Ballmer

Steve Ballmer

À l’heure où ces lignes sont écrites, ce remplaçant qui devra maintenir le nouveau cap de la société, fortement adepte de rétropédalage cette année, n’a toujours pas été trouvé. Il lui faudra notamment diriger et assurer : l’unification des systèmes d’exploitation de la firme via « Threshold » (Windows 8, Windows Phone 8 et Xbox One), l’avenir de la Xbox One, la poursuite de la bonne montée de Windows Phone ou encore essayer d’améliorer les ventes des tablettes Surface.

Des applications mobiles en pagaille : Vine, Snapchat, ….

En parlant d’applications, impossible de ne pas citer celles qui ont fait l’actualité en 2013. Vine tout d’abord. Lancé en début d’année par Twitter, ce service de micro-vidéos a tellement cartonné qu’Instagram (Facebook) s’est mis à proposer… la même chose. Les deux solutions fonctionnant à merveille auprès des utilisateurs, il n’est plus à prouver que ces derniers aiment la brièveté et la rapidité.

L’autre application à côté de laquelle il était presque impossible de ne pas passer, c’est Snapchat. Ce service d’envoi d’images et de vidéos éphémères a lui aussi tellement bien fonctionné qu’il a attisé les appétits des plus gros : Google et Facebook se sont vus refuser des rachats de respectivement 4 et 3 milliards de dollars. Alors qu’au dernier compte 400 millions de « snaps » sont envoyés par jour, 2014 s’annonce encore plus fou pour la petite application mobile qui ne devrait pas tarder à rejoindre une plus grosse entité.

Pour terminer sur les applications importantes de 2013, citons rapidement Spotify récemment passée gratuite sur mobile, Waze et sa solution de cartographie/GPS rachetée par Google, ou encore l’ogre du jeu casual Candy Crush dont les chiffres sont affolants.

iOS 7 et Android 4.4

Nous avons longuement parlé de Microsoft et Windows Phone, mais il ne faudrait pas oublier iOS et Android. Cette année, les deux systèmes d’exploitation majeurs sur mobile ont connu une mise à jour importante.

L’iOS 6 d’Apple est passé en version 7 et a plus que bousculé ses codes esthétiques. Un changement qui a d’ailleurs obligé bien des applications à être modifiées pour mieux se fondre dans ce nouveau design. Un peu comme Microsoft avec Windows 8, Apple a pris un risque en tranchant autant avec ses habitudes. Une décision qui divise, comme toujours.

Côté Android, la version 5.0 se fait toujours désirer. En attendant, Google a lancé en novembre la version 4.4 (KitKat) de son OS mobile. Cette mise à jour, disponible graduellement pour plusieurs terminaux, apporte notamment la commande vocale, une meilleure optimisation et quelques améliorations du système. Cette version 4.4 est certes importante, mais pas aussi majeure qu’espérée.

Pour terminer avec les OS mobiles, la dernière mise à jour de Windows Phone 8 permettant de supporter les écrans Full HD l’a notamment prouvé : plus le temps passe et plus les smartphones grossissent. 2013 aura définitivement été l’année de l’installation du mot « phablette ».

Entrée en bourse de Twitter

Twitter en bourse

Twitter en bourse

Pas refroidi par l’entrée en bourse plus que difficile de Facebook en 2012, Twitter a décidé à son tour de sauter le pas cette année. Grand bien lui a pris puisque son arrivée sur le NYSE (New York Stock Exchange) en fin d’année s’est très bien déroulée avec des actions d’entrée à 26 dollars. Bien qu’il comporte moins d’utilisateurs actifs et qu’il soit moins monétisé que Facebook, le service de microblogging se porte très bien et peut aborder 2014 sereinement.

Fermeture de THQ et abandon d’Activision Blizzard par Vivendi

En difficulté depuis un moment, l’éditeur THQ finit par mettre la clef sous la porte en janvier 2013 et vendre ses nombreuses licences à qui en voudra. C’est tout simplement un acteur majeur du jeu vidéo qui s’en va. Plus tard dans l’année, le français Vivendi annonce la cession de 85% de ses parts dans le studio Activision Blizzard (World of Warcraft, Call of Duty…). Vivendi se donne ainsi de l’air tandis que le studio américain qui a racheté ses parts est désormais indépendant.

Valve se lance dans les salons

Si la Ouya, la petite console fonctionnant sous Android,  a occupé le devant de la scène en début d’année et que PlayStation 4 et Xbox One l’ont surtout occupée en fin d’année, un autre acteur du jeu vidéo a été actif en 2013 : Valve. La société derrière la plateforme de téléchargement de jeux sur ordinateur Steam compte bien investir les salons et 2014 sera l’année de sa réussite ou de son échec. Fin 2013 Valve a présenté puis mis à disposition en bêta son premier modèle de Steam Machine, sorte de micro PC fonctionnant sous Steam OS, un système d’exploitation maison basé sur Linux. Plusieurs constructeurs seront libres de proposer leur propre modèle de Steam Machine tandis que le contrôleur lui sera uniquement proposé par Valve : une manette avec deux trackpads à la place des sticks.

Des rachats à la pelle, surtout pour Yahoo!

Yahoo

Outre les rachats cités plus haut, d’autres acquisitions d’importance ont eu lieu en 2013. On pourra par exemple citer Google qui s’intéresse de plus en plus à la robotique, mais surtout Yahoo! qui semble avoir un portefeuille illimité. À la traine face à la concurrence dans bien des domaines, la firme de Marissa Mayer a multiplié les mises à jour de ses services et les rachats de start-up afin de combler son retard. Le changement de logo semble presque anecdotique face à tant de moyens déployés.

Les balbutiements de la 4K

La 4K, ou plutôt Ultra HD (UHD), a commencé ses premiers pas timides cette année. Outre quelques écrans hors de prix et les nouvelles consoles de salons qui gèrent nativement le format pour les films (et pas les jeux), le format (3840 ou 4096 x 2160 pixels) est loin, très loin d’être démocratisé. La faute également à un contenu plus que chiche pour le moment. Il faudra donc attendre 2014 pour voir le successeur de la HD se développer.

Google Glass et montres connectées, révolution ou flop programmé ?

Lunettes, montres, chaussures, soutiens-gorges… 2013 aura vu son lot de tentatives et d’expériences dans le domaine des vêtements connectés. On pensera bien évidemment en premier lieu aux Google Glass, toujours en phase expérimentale, mais au potentiel et attrait bien réels. 2014 risque d’être l’année de la concrétisation autour de ce projet.

GoogleGlass

Concernant les montres connectées ou intelligentes, si bien des acteurs devraient se lancer l’année prochaine comme Apple, Microsoft, Google ou encore ZTE, d’autres n’ont pas attendu. En 2013, Sony a lancé sa SmartWatch 2, Samsung sa Galaxy Gear ou encore Qualcomm sa Toq. L’offre devrait donc être pléthorique l’an prochain, tandis que l’intérêt et la qualité des produits déjà existants peinent à convaincre le grand public. La montre connectée passera-t-elle de son statut de gadget peu utile à celui de véritable accessoire incontournable : réponse en 2014.

Et en France ?

Maintenant que notre tour international est terminé, penchons-nous plus précisément sur ce qui s’est passé de majeur dans l’hexagone en 2013. Outre le salon LeWeb, les divers coups d’épée dans l’eau et mouvements cadavériques réflexes de la Hadopi ou encore l’émeute provoquée par Activision et Call of Duty : Ghosts à la Paris Games Week, un sujet semble absolument incontournable : la 4G.

4G partout, justice… 4G partout

La « guerre » de la 4G, comme on dit pour faire peur, est bien lancée. Alors que les opérateurs Orange, Bouygues Telecom et SFR ont été les premiers à proposer le très haut débit mobile à prix d’or dans leurs forfaits haut de gamme, Free Mobile est venu une nouvelle fois titiller l’ours avec une brindille. Ou plutôt un tronc, en l’occurence.

En décembre, alors qu’une bonne partie du territoire est désormais couverte par la 4G,  l’opérateur trublion a proposé la technologie à petit prix sur ses deux forfaits (19,99 euros et 1,99 euro). Un nouveau mouvement qui n’a pas vraiment laissé le choix à la concurrence qui a dû s’aligner. Ainsi, presque tous les opérateurs, les MVNO (Virgin Mobile, NRJ Mobile…) et les marques low cost (Sosh, B&You, Red…) ont ou vont proposer la 4G bien souvent au même prix que la 3G. Coup dur pour les opérateurs qui souhaitaient probablement dégager de grosses marges, bonne nouvelle pour le consommateur si la qualité du service n’en pâtie pas.

Les produits de l’année 2013

Xbox One et PlayStation 4

Présentées en long, en large et en travers sur BeGeek, la Xbox One et la PlayStation 4 sont assurément deux des produits majeurs de cette année 2013. Pas forcément majeures en termes de qualité puisque les deux machines doivent encore faire leurs preuves dans bien des domaines (jeux, services, puissance sur le long terme…etc.), mais elles sont assurément très importantes dans le paysage high-tech et jeu vidéo.

PS4 et Xbox One

Les consoles de Microsoft et Sony se sont très bien vendues après leurs sorties et achèvent de lancer la 8ème génération de consoles aux côtés de la Wii U, de la 3DS et de la PS Vita. Les choix opérés en 2014 par les deux constructeurs seront très importants pour tenir une course toujours plus âpre à mesure que l’argent brassé par le jeu vidéo ne cesse d’augmenter. Les décisions prises seront d’autant plus importantes que Microsoft et Sony n’ont pas pris trop de risques en termes d’innovation autour des deux machines et qu’au niveau de la puissance brute le résultat déçoive. En plus du PC qui se porte très bien, les Steam Machines et l’Oculus Rift guettent.

Nokia Lumia 1020 et Lumia 2520

Si la bonne croissance de Windows Phone 8 a surtout été permise grâce au Lumia 520 en entrée de gamme, le produit majeur de cette année chez Nokia reste le Lumia 1020. Avec son capteur de 41 mégapixels, ce photophone propose autre chose que la concurrence et, comme souvent avec la firme finlandaise, le produit est très bien fini.

Avant son rachat par Microsoft, Nokia a également dévoilé sa première tablette, la Lumia 2520.  Équipé de Windows RT 8.1, le périphérique doit venir aider les Surface 2 à faire monter les chiffres de ventes décevants des tablettes embarquant l’OS de Microsoft. Si les modèles proposés par différents constructeurs sont nombreux à embarquer Windows 8 ou Windows 8 RT, l’objectif de rattraper Android et iOS est encore loin d’être atteint.

Android : Nexus 5, Galaxy S4, Galaxy Note 3 et d’autres

Sans grande surprise, de nouvelles itérations de produits Android à grand succès sont sorties en 2013. Le Samsung Galaxy S4 tout d’abord, vendu à plusieurs millions d’exemplaires et décliné en différentes versions. Le Samsung Galaxy Note 3 également, ou encore le Nexus 5 de LG et Google en rupture à peine sorti. D’autres constructeurs arriveront également à tirer leur épingle du jeu, comme notamment HTC avec son One, LG avec son G2 et Sony avec son Xperia Z1.

Apple : iPhone 5S, iPhone 5C et iPad

Pour terminer du côté du mobile, impossible de ne pas passer par la case Apple. Si la firme n’a au final que peu surpris avec son iPhone 5S (en dehors du Touch ID et du processeur 64 bit), elle a davantage créé la surprise avec l’iPhone 5C et sa coque en plastique qui tranche avec ses habitudes. Pour des performances proches d’un iPhone 5 et un prix trop élevé, le produit peine à convaincre contrairement au 5S qui se vend très bien. Côté tablettes, avec l’iPad Air et l’iPad Mini Retina, Apple conserve sa première place en 2013 malgré des produits Android toujours plus présents.

GTA V

GTA 5

Si bien des jeux ont marqué 2013, comme The Last of Us, Bioshock Infinite, Tomb Raider, Pokémon X/Y et beaucoup d’autres, impossible de ne pas choisir GTA V dans cette sélection des produits de l’année 2013. Rockstar a tenu ses promesses sur la qualité du jeu (en dehors des loupés des débuts de GTA Online) et le titre mérite ses ventes hallucinantes sur Xbox 360 et PS3. Il y a fort à parier que le scénario se répète si le jeu arrive sur PC et consoles nouvelle génération. Pour mémoire, GTA V a été élu jeu de l’année 2013 aux VGX.

Qu’attendons-nous de 2014 ?

Steam Machines

Un nouveau concurrent dans les salons ne peut faire que du bien au jeu vidéo. Si Valve réussit son pari en s’imposant dans les salons, Nintendo, Sony et Microsoft n’auraient d’autre choix que de redoubler d’efforts et d’innovation pour conserver le haut du pavé. Attention cependant, un flop des Steam Machines n’est pas à exclure tant la machine ressemble à un PC et les jeux Linux peu nombreux.

Oculus Rift

Oculus Rift

À titre absolument personnel, voilà LE périphérique que j’attends le plus en 2014 : les lunettes de réalité virtuelle Oculus Rift. Avec de nombreux retours déjà très positifs sur les prototypes, une récente levée de fond de 75 millions de dollars pour porter le produit au grand public sur PC et Android et une équipe compétente, rien ne devrait se mettre en travers de la route du produit. Le futur du jeu vidéo ? Fort probable.

Des jeux et services sur consoles nouvelle génération

Avec l’arrivée imminente des deux produits cités juste au-dessus, la Xbox One, la PlayStation 4 mais aussi la Wii U vont devoir se secouer les puces en 2014. Notamment avec l’ajout de services manquants au lancement sur les machines de Microsoft (streaming sur Twitch notamment) et Sony (rétrocompatibilité cloud via Gaikai, support du DLNA et des CD audio…etc.). Les trois consoles souffrent aussi d’un cruel manque de jeux. Si l’on peut excuser Xbox One et PS4 de par leur jeunesse, la Wii U doit absolument faire grossir son catalogue si Nintendo compte augmenter les ventes. L’on attend également toujours plus de jeux sur consoles portables : la Nintendo 3DS (et 2DS) et la PS Vita qui s’est bien rattrapée cette année.

Windows 8.2 et Windows Phone 8.1

Avec sa volonté d’unifier ses OS, la bonne qualité de Windows Phone 8 et les bonnes décisions prises avec Windows 8.1, Microsoft fait clairement marche dans le bon sens. Ce que réserve Redmond avec Windows 8.2 (retour d’un vrai menu Démarrer ?) et Windows Phone 8.1 reste assez vague, mais suffisamment intrigant pour attendre avec impatience ces mises à jour.

Écrans flexibles

2013 aura vu arriver les premiers écrans OLED flexibles (TV et smartphones). Si l’intérêt de la chose reste encore à démontrer (en dehors d’augmenter le prix j’entends), l’utilisation que pourraient faire les constructeurs de cette technologie pourrait amener de belles choses en 2014.

Commentaires
Test produits
Longform