Clicky



Bons Plans

La Hadopi renaît avec trois nouveaux membres

Publié le

L'institution était inactive juridiquement depuis six mois.

Il semble que les démarches de la Hadopi est finie par payer. Après avoir demandé il y a deux semaines la nomination rapide de trois nouveaux membres de son collège, et ce afin de remplacer les trois départs datant de fin décembre dernier, et ce sous peine de poursuite, le gouvernement vient de publier le nom des trois nouveaux membres au Journal Officiel redonnant ainsi vie à l’institution.

Il aura donc fallu attendre six mois pour que le gouvernement nomme les trois nouveaux membres du collège de la Hadopi. En effet, depuis décembre ce collège censé être composé de neuf membres n’en comptait plus que six, de quoi lui empêcher de travailler et d’avancer.

Des membres étonnants

Ainsi, les nommés sont Denis Rapone, un énarque issu du Conseil d’État spécialiste des questions judiciaires ayant également été membre du collège de l’ARCEP (télécoms), Bernard Tranchant, sur lequel nous n’avons trouvé aucune information, ni sur ses précédentes fonctions si sur sa formation, et Alain Lequeux, un membre assez étonnant.

Et pour cause, ce dernier n’est que le secrétaire général adjoint de la GIAA, le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes, chargé des questions culturelles. Si l’on comprend le rapport entre questions culturelles et Hadopi ont avoue avoir un peu plus de mal à faire le lien entre son association et l’institution. D’autant que comme le remarquent nos confrères de Numerama, c’est le président de Wikimedia France qui aurait dû occuper cette troisième place. Un changement de dernière minute dû aux pressions faites pour éviter sa nomination.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform