Clicky



Bons Plans

Hacking Team : un projet de drone capable de cracker les réseaux WiFi

Publié le

La société Hacking Team aurait été contactée par une filiale de Boeing pour développer un drone capable de percer les sécurités des réseaux Wi-Fi.

Secouée par une affaire de piratage qui lui a valu de se faire dérober près de 400Go de données très sensibles, la société italienne Hacking Team n’en finit pas de faire la une. Régulièrement, de nouvelles informations concernant les pratiques douteuses du fabricant italien de logiciels espions continuent d’ébranler la firme.

Cette fois, les journalistes du site The Intercept dévoilent comment Hacking Team a été contacté par une filiale de Boeing pour développer un drone capable de cracker les réseaux Wi-Fi à distance.

Pirater le Wi-Fi par les airs

C’est un échange de mail daté du 1er juillet 2015 entre le directeur technique de Hacking Team, Marco Valleri et un ingénieur de la société Insitu (filiale de Boeing) que la technologie a été évoquée.

Un premier mail envoyé par Insitu fait par de l’intérêt de la firme pour une technologie présentée par la Hacking Team à l’IDEX 2015 des Émirats arabes unis en février. « Nous aimerions potentiellement intégrer votre système de piratage de Wi-Fi à un système aérien et nous souhaiterions prendre contact avec un de vos ingénieurs afin de connaître la taille, le poids et les spécifications de votre système Galileo », écrit alors Giuseppe Venneri, ingénieur mécanique en formation chez Insitu.

Des négociations qui n’aboutissent pas

La réponse de Hacking Team ne se fait pas attendre puisque Marco Valleri répond alors « Gardez à l’esprit que nous ne pouvons vendre nos produits qu’à des entités gouvernementales » sans pour autant mettre fin aux négociations.

Finalement, les négociations entre les deux firmes n’aboutiront pas, car ces dernières ne sont jamais parvenues à trouver un accord juridique (notamment les clauses de non-divulgation) qui aurait permis d’entamer les négociations commerciales. Il y a fort à parier que nous n’en sommes qu’au début des révélations sur la société Hacking Team.

Source : The Intercept
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform