Clicky



Bons Plans

Greffe de crâne : une première mondiale

Publié le | Modifié le

Pour la première fois, une greffe de crâne et de cuir chevelu a été réalisée sur un homme qui a reçu, par la même occasion, un nouveau pancréas et un rein. Une première mondiale en microchirurgie a eu lieu aux Etats-Unis.

Cette prouesse de greffes de crâne, cuir chevelu, pancréas et rein vient d’être annoncée par l’équipe de chirurgiens ayant réalisé cette série d’opérations. Ces opérations de microchirurgie ont en fait eu lieu le 22 mai dernier mais n’ont été révélées au grand jour que tout récemment (sans doute en attente de confirmation de la réussite des greffes).

50 personnes mobilisées pour cette série d’opérations

James Boysen, un américain de 55 ans, est le patient qui a subi ces opérations. Diabétique depuis l’enfance et ayant contracté une forme rare de cancer s’attaquant à son cuir chevelu, il a été opéré le 22 mai par une équipe comprenant au total 50 personnes. L’ensemble des opérations a duré 15 heures.

James Boysen a donc, le 22 mai dernier, reçu un nouveau un nouveau pancréas et un nouveau rein, types de greffes somme toute assez communs maintenant mais il a également reçu une partie de la boite crânienne et du cuir chevelu. Ces opérations conjointes étaient prévues de longue date mais il fallait attendre d’avoir tous les greffons disponibles en même temps. Ce qui a pris le plus de temps a été de trouver un donneur ayant le même teint de peau pour la partie du crâne, une quête longue de 18 mois.

De la microchirurgie de haut vol

Ces opérations ont été réalisées au sein du Houston Methodist Hospital, dans l’état du Texas. En ce qui concerne la greffe du scalp, les techniques utilisées relèvent de la plus haute technologie de microchirurgie. Voici d’ailleurs ce qu’explique le docteur Michael Klebuc, chirurgien en chef de l’équipe du Houston Methodist Hospital : “Imaginez que nous avons dû recoudre des vaisseaux sanguins qui mesurent 0,15 mm de diamètre, ce que nous avons fait sous microscope, avec des points de suture mesurant la moitié du diamètre d’un cheveu, grâce au genre d’instrument qui permet de réparer des montres suisses“.

Ces opérations subies par James Boysen semblent donc avoir été couronnées de succès. Il avait déjà reçu une première greffe de rein et de pancréas en 1992. Ces organes devaient à nouveau être remplacés mais le traitement utilisé pour traiter son cancer du cuir chevelu ne le permettait pas. Il a donc été décidé d’attendre de trouver des greffons de scalp, de rein et de pancréas disponibles en même temps pour réaliser les greffes simultanées.

Source : Le Parisien
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform