Clicky



Bons Plans

Google veut développer la prise de sang sans aiguille

Publié le | Modifié le
Google X travaille sur une méthode de prise de sang indolore sans aiguille

Le laboratoire Google X travaille sur un système de prise de sang révolutionnaire sans aiguille et sans douleur.

Google X, c’est un peu le fourre-tout de la firme de Mountain View ! Le laboratoire plus ou moins secret de Google (ou plutôt d’Alphabet Inc.) travaille en effet sur de nombreux projets couvrant des domaines très variés. Transport avec la Google Car, lunettes connectées avec les Google Glass mais aussi le domaine de la santé.

Après la détection du cancer grâce aux nanoparticules, la firme de Larry Page et Sergey Brin chercherait désormais à développer une nouvelle méthode de prise de sang sans aiguille.

Google X cherche à rendre la prise de sang indolore

Pour bon nombre d’entre-nous, lors d’une prise se sang, la simple vue de l’aiguille qui se rapproche de notre bras suffit à nous faire défaillir. Ce qui n’est qu’une simple petite piqûre pour certains est pire qu’une torture du Moyen-Âge pour d’autres. Imaginez donc les personnes qui, pour des raisons de santé, doivent effectuer plusieurs fois cet examen dans une même journée.

C’est en partant de ce postulat que Google X a eu l’idée de développer une méthode de prise de sans sans aiguille totalement indolore. La technologie permettrait de prélever une petite quantité de sang par capillarité sur la surface de la peau via une capsule sous pression qui permettrait d’aspirer le sang sans avoir à percer la peau. Le laboratoire de Google a déposé un brevet détaillant la technologie.

Une montre connectée en complément

Le dispositif serait par exemple très utile pour les diabétiques qui doivent actuellement se piquer plusieurs fois dans la journée au moyen d’une aiguille pour prélever une goutte de sang et contrôler leur glycémie. Un appareil prenant la forme d’une montre connectée permettrait d’obtenir les résultats du test instantanément.

Les aichmophobes doivent être nombreux à espérer que, pour une fois, un brevet déposé par une firme high-tech ne reste pas à l’état de projet et accouchent au final d’une véritable innovation.

Crédits Photos : United States Patent and Trademark Office
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform