Clicky



Bons Plans

Google Traduction : Mountain View accusé d’homophobie par All Out

Publié le
google_translate

Google a été repris de volée par les associations de lutte contre l’homophobie à cause de son service Google Traduction.

Google a induit de nombreux nouveaux réflexes dans nos vies quotidiennes grâce à sa galaxie de services. Pas sûr de la recette de la pâte à crêpes ? Google est ton ami ! Un doute sur l’itinéraire qui mène au fast-food le plus proche ? Suivez le guide Google Map ! Un autre usage qui prend de plus en plus d’ampleur concerne la traduction de contenu. Qui n’a jamais fait un petit tour sur Google Traduction pour déchiffrer une notice incompréhensible par exemple. D’autant que la manipulation est simplifiée avec la dernière version de l’application mobile avec laquelle il suffit de scanner du texte pour que la traduction apparaisse en live.

Google Traduction est donc un service de très grande qualité, mais ce dernier est dans la tourmente ces derniers jours et a été pointé du doigt par des associations de lutte contre l’homophobie pour des traductions plutôt inappropriées.

Les traductions de « Gay » ou « Queer » pas du goût de l’association All Out

C’est une pétition lancée par l’association de défense des droits des homosexuels, bisexuels et transsexuels All Out qui a dénoncé les traductions très malvenues effectuées par Google Traduction pour des recherches sur les termes « Gay » ou encore « homosexual ». Le service renvoyait par exemple en Français la traduction « pédé » ou « tapette », ce qui a poussé l’association à réagir.

La pétition, qui a recueilli plus de 50.000 signatures, a été appuyée par un tweet d’Andre Banks, directeur de All Out qui a décidé d’interpeller directement Google sur le réseau social.

Google modifie les termes tendancieux et s’excuse

La firme de Mountain View n’a pas mis longtemps à réagir et a tout de suite effectué les modifications qui s’imposaient dans son service de traduction. Selon un porte-parole de la société « Dès que nous avons été informés que certaines de nos traductions de certains termes purgeaient des résultats inappropriés, nous avons immédiatement commencé à travailler pour résoudre le problème. Nous nous excusons pour toute infraction que cela a causée. »

Le même porte-parole a tenu à rappeler que le système de traduction repose sur un algorithme qui fonctionne de manière automatique et qui répertorie des traductions présentes ailleurs sur la toile.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform