Clicky



Bons Plans

Google : la suppression et le remplacement des cookies tiers seraient envisagés

Publié le

Google aurait l’intention de supprimer les cookies tiers dans le but de les remplacer par un identifiant anonyme baptisé AdID.

Google se retrouve au centre des rumeurs et elles concernent les cookies tiers. Ces derniers sont proposés par des sociétés de mesure d’audience, des régies publicitaires… Lorsque vous naviguez sur la toile, ils sont téléchargés et enregistrés sur votre ordinateur. L’objectif pour les entreprises est d’identifier ses habitudes sur Internet. Les informations mémorisées sont ensuite utilisées pour des fins publicitaires. La firme de Mountain View aurait l’intention de les supprimer pour les remplacer par un identifiant anonyme baptisé AdID. Ce dernier aurait la capacité de combler les attentes des régies publicitaires et celles des défenseurs des données personnelles.

La protection des données de l’internaute

En effet, avec son nouveau système, Google aurait l’intention de développer un concept anonyme. Les informations sur les habitudes seront toujours diffusées aux régies publicitaires, mais un avantage non négligeable serait observé selon des sources proches de cette affaire. L’identifiant AdID pourrait renforcer les protections des données personnelles et respecter davantage leur vie privée sur Internet. Un porte-parole de la société aurait expliqué que les « améliorations technologiques pourraient, dans ce domaine, améliorer la sécurité des utilisateurs tout en assurant la viabilité économique du Web ». Les idées ne sont toutefois pas confirmées et seraient même à un stade peu avancé.

Un identifiant anonyme pour Chrome

Selon certaines estimations, la firme de Mountain View aurait un réel impact dans le domaine de la publicité. Google aurait donc l’intention d’installer cet identifiant anonyme sur son navigateur Chrome. Ce dernier serait sur le point de devenir l’un des plus populaires sur l’ensemble du Web. Sa notoriété serait donc plus importante que celle d’Internet Explorer de Microsoft et de Firefox proposé par Mozilla. Du côté de l’internaute, il aurait toujours la possibilité de limiter selon ses désirs le traçage de la firme de Mountain View. Il suffira de modifier quelques paramètres dans son navigateur web notamment en créant un identifiant secondaire.

Source : USA Today
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform